dimanche 31 janvier 2016

Respiration des 5 portes (Wu Xin Hu Xi, 五心呼吸)

La première étape sur le chemin de la Grande Circulation consiste à apprendre à faire respirer le chi par les cinq portes.
Ces cinq portes sont :
  • la tête (incluant le Dan Tian supérieur et le point Bǎi huì,( 20 VG, ) La première porte se trouve sur votre tête. Pour les pratiquants débutants en Qi Gong, cette porte de la tête se matérialise par le seul point Bai Hui situé au sommet du crâne. Pour ce qui est des pratiquants avancés, cette porte est en réalité celle de  l'ensemble du Dan Tian supérieur.
  •  Les cinq portes que nous venons d'énumérer ensemble le nom chinois de Wu Xin » ou " cinq centres ». D'une manière générale, les débutants commencent par respirer par le point Bai Hui, car il leur est ainsi plus facile de communiquer avec les énergies environnantes. Plus tard, il leur devient possible de se servir du Troisième Œil (Tian Yan ,天眼 
·         les deux points Láo gōng (8 MC, "劳宫"),   situés au centre des deux paumes,
Selon la science médicale chinoise, les deux points Lao Gong situés au centre des paumes, appartiennent au méridien Shoujueyin Xinbao Jing (Maître du coeur) et peuvent être utilisés pour réguler le Feu du Cœur. Ainsi, à chaque fois que le Feu du Cœur est trop Yang, il est guidé vers les points Lao Gong pour être dispersé en dehors du corps. Votre cœur est un organe particulièrement sensible et le niveau de Qi doit impérativement y être correct. En effet, si votre cœur devenait trop Yang, vous pourriez être victime d'une crise cardiaque.
  • ainsi que les deux points Yǒng quán ( 1Rn, 涌泉) situés sous la plante des pieds. Il en va de même pour ce qui est des points R1 Yong Quan situés sous la plante des pieds. Ils peuvent eux aussi être mis en œuvre pour réguler un autre de vos organes particulièrement sensible, les reins. Les reins sont considérés comme des organes Eau, et le niveau de leur chi est crucial pour votre santé.
Dans cet entraînement, il s'agit, sur l'inspiration, de guider votre Qi des 5 portes au Dan Tian inférieur et, sur l'expiration, du Dan Tian inférieur aux cinq portes. Bien entendu, le secret qui permet de propager, puis de concentrer le Qi, réside dans la coordination du point Huì yīn会阴  et de l'anus avec votre respiration; Il est courant de voir les débutants commencer ce travail en n'impliquant dans un premier temps, que leur points Lao Gong ou Yang Quan. pour ne les combiner que plus tard. Selon l'expérience personnelle du Dr Yang Jwing-Ming, l'utilisation pour ce travail de la respiration taoïste, peut permettre d'atteindre plus rapidement et de manière bien plus efficace les objectifs de cette respiration des cinq portes.
Cet entraînement peut être pratiqué en position assise, debout ou allongée. La posture n'a que peu d'importance du moment que le corps est complètement. détendu et que le Qi peut être manière libre et harmonieuse cinq portes. Une fois que vous aurez accumulé du Qi dans le Dan Tian Inférieur, vous apprendrez à coordonner votre respiration et à guider le Qi jusqu'à vos points Yong Quan (涌泉). Dans la respiration des Yong Quan  (Yong quan Hu Xi,涌泉呼吸), vous pourrez mettre en œuvre une respiration abdominale normale. Lors de l'inspiration, emmenez votre Qi des points Yong Quan jusqu'à votre Dan Tian inférieur; l'abdomen se gonfle et le point Hui Yin (舍除) ressort légèrement. Lors de l'expiration, guidez votre Qi  depuis votre Dan Tian inférieur jusqu'au point Yang Quan. L'abdomen se rétracte et le point Hui Yin remonte légèrement. 
Si vous désirez emmener plus fortement votre Qi aux points Yong Quan. la respiration abdominale inversée s'avère dès lors bien plus adaptée et la meilleure posture s'avère alors la position debout.
A l'inspiration, l'abdomen se rétracte et le point Hui Yin remonte légèrement.
A l'expiration, l'abdomen se dilate et le point Hui Yin ressort doucement.  L'expiration, s'accompagne d'un léger fléchissement des jambes en ramenant le Qi vers les points Yong Quan, en imaginant que vous êtes en train d'enfoncer vos pieds dans le sol.
La respiration des Yong Quan est parfois appelée "respiration de la plante des pieds   . Le célèbre taoïste du nom de Zhuang Zi (路子), qui vécut sous la période chinoise des "Etats gerriers" (403-222 avant J.C,哦困 )., dit à ce sujet : "les anciennes personnes véritables (les personnes ayant atteint le Tao" (Zhen Ren, 真人 ) Leur respiration était profonde et considérables. Les personnes véritables se servent de leurs plantes (de pieds) pour respirer, là où l'homme du peuple se sert de sa gorge.  Cette citation nous permet d'apprendre que la respiration des Yong Quan est en réalité pratiquée depuis deux mille ans. Pour le Qi Gong médical, la respiration des Yong Quan est le plus efficace des moyens pour réguler toute situation anormale de l'un des trois organes Yin que sont le foie, les reins et la rate.
Lorsque la respiration Yong Quan est bien établie et que vous avez atteint la véritable régulation sans régulation, incluez ensuite dans votre travail la respiration par les deux points Lao Gong situés au centre de vos paumes. Ces deux points sont utilisés pour réguler le cœur et les poumons. Vous pourrez de nouveau utiliser la respiration abdominale normale ou inversée.
A l'inspiration, le Qi est guidé depuis les 4 portes vers votre Dan Tian inférieur et à l'expiration du Dan Tian inférieur aux 4 portes.
La respiration des 4 portes est la respiration communément mise en œuvre pour la pratique de la Grande Circulation (Da Zhou Tian,大周天).
 
Ainsi, lorsqu'un pratiquant avancé est capable d'utiliser son Dan Tian supérieur pour cette respiration énergétique, Une fois que vous aurez atteint un niveau avançé, vous pourrez ensuite ajouter à votre travail la cinquième porte. Cette respiration des 5 portes est considérée comme une respiration spirituelle (Shen Xi, 神息 ) ou « respiration de l'esprit ».


 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire