mardi 19 septembre 2017

Élixir externe (Wài Dān, 外丹) et interne (Nèi Dān, 内丹)dans la pratique du Qi Gong

De manière générale, toutes les pratiques du Qi Gong peuvent être divisées, selon leurs théories et leurs méthodes d'entraînement, en deux catégories principales: le Wài Dān (Élixir externe, 外丹) et le Nèi Dān (Élixir interne, 内丹). Comprendre les différences entre ces deux catégories donne une meilleure vision d'ensemble des pratiques du Qi Gong.
Wài Dān (Élixir externe, 外丹"). 
Wài se traduit par « externe » ou « en dehors », et Dan par « élixir ». « Externe » est utilisé ici pour désigner la surface, la peau ou les membres, par opposition au tronc ou à l'interne, qui contient, bien sûr, l'ensemble des organes vitaux. En d'autres termes, si vous désirez prolonger votre vie, vous devez d'abord trouver l'Élixir dans votre corps puis apprendre à le cultiver, à le protéger et à le nourrir. En réalité, l'Élixir est, comme nous pouvons maintenant le comprendre, l'énergie interne ou Qi qui circule dans notre corps.
Il existe de nombreuses façons de produire l'Élixir ou Qi dans notre corps. Dans le Qi Gong Wài Dān par exemple, on peut exercer les membres en dansant ou même tout simplement en marchant. Au fur et à mesure que l'on s'exerce, le Qi s'accumule dans les membres. Quand il atteint le niveau de contenance maximale des membres, il s'écoule ensuite à travers les méridiens, levant au passage toute obstruction ou stagnation, et se dirige ensuite vers le tronc afin d'y nourrir les organes vitaux. C'est là la principale raison pour laquelle une personne qui s'exerce régulièrement ou dont le travail met en œuvre le corps est généralement en meilleure santé que ceux qui restent assis toute la journée.
Le massage, l'acupuncture et les traitements à base de plantes et d'herbes sont tous considérés comme appartenant aux pratiques du Wài Dān. Ainsi, le simple fait de masser votre corps peut produire du Qi en dynamisant vos cellules pour atteindre de plus haut degrés d'énergétisation. Ainsi, la concentration de ce Qi s'accroit ce qui en favorise la circulation. Puis, après le massage, vous pouvez vous détendre et permettre à cette nouvelle force énergétique de s'écouler depuis la peau et les muscles vers le centre de votre corps, avec pour résultat l'amélioration des conditions de circulation du Qi dans vos organes internes. Nous avons en réalité résumé là les fondements théoriques du massage Qi Gong Tuī Ná (massage par poussées et saisies推拿). L'acupuncture aussi a la capacité d'élever la condition du Qi au niveau de la surface de la peau pour permettre ensuite, grâce aux méridiens, de réguler les organes internes.
Nous pouvons donc conclure que tout exercice ou stimulation permettant d'accumuler du Qi à la surface du corps pour ensuite le faire s'écouler vers la profondeur peut être classé dans les Qi Gong Wài Dān (Élixir externe).
 
Nèi Dān (Elixir interne, 内丹)
Nèi se traduit par «interne» et Dān, par «élixir». Ainsi, Nèi Dān veut dire «produire l'Élixir de manière interne». «De façon interne », signifie ici, désigne dans le tronc par opposition aux membres. En principe, le Qi est généré dans les Merveilleux Vaisseaux plutôt que dans les méridiens, là où, en Wài Dān, on génère du Qi dans les membres ou à la surface de la peau, pour le guider ensuite vers le centre du corps au travers des méridiens. En Nèi Dān, on s'attache à générer ce Qi dans le tronc pour l'envoyer ensuite vers les membres.
En principe, les Qi Gong Nèi Dān sont travaillés par le biais de techniques respiratoires spécifiques durant la méditation. La première étape de la pratique des Qi Gong Nèi Dān consiste à produire et stocker d'importantes quantités de Qi dans le Dan Tian inférieur (batterie bioélectrique humaine). Cette accumulation de Qi peut être ensuite envoyée vers les Merveilleux Vaisseaux afin d'accroître encore les capacités de stockage du corps. Alors, le Qi qui circule dans les Douze Méridiens Primaires peut être régulé de manière efficace et harmonieuse.
D'une manière générale, les théories du Nèi Dān sont plus profondes, et donc plus difficiles à comprendre et à appliquer.
Traditionnellement, le Nèi Dān a toujours été gardé plus secret que le Wài Dān dans sa transmission aux différentes générations. Cela est plus spécialement vrai en ce qui concerne les plus hauts niveaux de la pratique du Nèi Dān, comme le Qi Gong du Nettoyage de la moelle et du cerveau, qui n'était enseigné qu'à un très petit nombre de disciples de confiance.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire