jeudi 28 janvier 2016

V9 Yu Zhen / Yù Zhĕn玉枕 Oreiller ou Pilier de jade

Le 9ème point du méridien de la vessie a pour nom Yù Zhěn; 玉枕. Yu Zhen est traduit par « coussin de jade », cela fait référence au point 9V et à la zone autour de la protubérance occipitale.
Yu/jade,  Zhen/coussin  = le coussin de jade, qui fait référence à ce coussin de jade sur lequel les anciens chinois posaient la tête pour dormir.
Ce point est l'une des 3 barrières (San Guan; 三关) sur le Vaisseau Gouverneur (DU MAI) où la circulation du Qi peut être entravée. 
·          Wei Lu Guan (尾闾关), au coccyx, dans la région du point 1VG
 
·         Jia Ji Guan (夹脊关), juste derrière le diaphragme, région de la 6ème vertèbre dorsale (zone du 10VG)
 
·         Yu Zhen Guan (玉枕), région de la protubérance occipitale (zone du 17VG)
 
Traditionnellement il est dit que la Barrière de Weilü a la force d’une chèvre, celle de Jiaji la force de l’âne, et celle de Yuzhen la force du buffle. C’est dire s’il est difficile de les traverser et s’il faut du temps, en accumulant un courant énergétique suffisant, pour les passer.
De nombreux exercices de Qi Gong concernent ces 3 barrières. Ils ont pour objectif de faciliter, fluidifier, harmoniser la circulation du Qi dans ces passages étroits et souvent fermés ou bloqués dans lesquels on ressent fréquemment des douleurs, des tensions, des oppressions, etc.
 
C’est le point où se manifeste la “pulsion du Ciel Antérieur”, donc le mouvement microcosmique du Taixi (respiration embryonnaire au ciel) et macrocosmique du Tai Su (Grand Flux). Dans la tradition taoïste ce point est mis en relation avec d’une part la “Queue de Colombe” (Wei Lu) (ensemble coccyx-sacrum) et, d’autre part avec le nombril (Pi). Un mouvement subtil de flux et de reflux (Tai Su) relie ces trois points. On retrouve un principe similaire dans la “respiration cranio-sacrée” de l’ostéopathie.

Le Mouvement Respiratoire Primaire peut donc correspondre à la respiration embryonnaire (Taixi) taoïste. Il existe une relation possible entre le principe du Mouvement Respiratoire Primaire ostéopathique et le principe du Taixi (respiration embryonnaire) taoïste ainsi qu'un rapport direct entre les trois diaphragmes (infra-crânien, thoracique, pelvien) et les trois portes "Porte de la Terre", "Porte de l'Etre humain ou de la Destinée", "Porte Céleste" que l'on retrouve dans la méditation taoïste.
Localisation :
Sur l’occiput, à 2,5 Cun au-dessus de la ligne d’implantation des cheveux de la nuque et à 1,3 Cun de la ligne médian postérieure,  au niveau du point Nao Hu "Vantail du cerveau" (17VG) en dehors du bord supérieur de la protubérance occipitale externe .
L’innervation de la zone de ce point est assurée par une branche du nerf occipital et son irrigation par des branches de l’artère et de la veine occipitales.
Actions et indications Thérapeutique :
·         Soumet le Yang du Foie (céphalée occipitale, vertiges, douleur du cou avec impossibilité de tourner la tête, face rouge)
 
·         expulse le vent externe (crainte du froid, fièvre, courbatures) et traite les obstructions nasales(rhinite, nez bouché, anosmie, saignements de nez, bronchite chronique)
·          Fait tomber le vent interne (épilepsie, perte de connaissance)
·         Ouvre les orifices de l'esprit (conduite maniaque)
·         Redonne de l’éclat aux yeux  : douleur de l’œil, myopie, ophtalmoplégies (paralysie des muscles de l’œil)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire