lundi 19 février 2018

Conseils diététiques pour l'alimentation des yeux

 L'alimentation a une importance primordiale pour la santé des yeux.
La nutrition fournit au corps la matière première pour la formation de l'énergie et du sang qui sont indispensables pour assurer force vitale et nourriture à l'organisme. L'alimentation est saine si elle tient compte des besoins individuels d'un point de vue quantitatif aussi bien que qualitatif.
Quand on mange peu, on soustrait au corps la matière première pour nourrir la vie. Quand on mange trop, on surcharge la digestion, ce qui entraîne l'accumulation de substances inutilisées sous forme d'humidité et de mucosité. Celles-ci sont des substances pathologiques, formées à la suite d'une alimentation désordonnée, qui provoquent ensuite à leur tour des altérations dans différents tissus.
Pour donner un exemple, ces substances associées au « vent interne » ou bien au « feu » du foie, montent à la tête et peuvent provoquer dans les yeux une augmentation de la tension intraoculaire (glaucome), ou une inflammation de l'uvée. Parallèlement, l'humidité associée à la chaleur peut causer à son tour des inflammations purulentes aux paupières, à la conjonctive et à la cornée.

Les cellules qui forment les yeux sont alimentées par la circulation sanguine d'une façon directe en ce qui concerne les muscles oculomoteurs et la sclérotique (couche extérieure des yeux). Mais il en va différemment pour ce qui est de l'intérieur de l'œil, ou corps (ou humeur) vitré.

Ce dernier consiste essentiellement en un liquide appelé humeur aqueuse, non irrigué de vaisseaux sanguins, car il doit rester clair pour permettre à la lumière de traverser l'œil. En conséquence, l'alimentation de cette partie de l'œil en substances nutritives se fait de façon indirecte, grâce aux échanges biochimiques entre la cornée et l'humeur aqueuse et grâce à un cycle délicat de remplacement de ces substances nutritives. D'où la nécessité d'une bonne circulation sanguine dans l'œil pour ne pas compromettre cet échange. Car si l'humeur aqueuse est insuffisamment ou irrégulièrement approvisionnée en substances nutritives, la santé du cristallin ou de la rétine peut être endommagée.

La Médecine Traditionnelle Chinoise insiste à cet effet sur la qualité du sang transmis aux yeux, qualité qui dépend bien entendu de celle des produits que nous mangeons et d'une alimentation bien équilibrée. En ce qui concerne la qualité des aliments, ceux-ci sont classifiés suivant leur saveur (insipide/sucré, épicé, salé, acide, amer, astringent, aromatique) et aussi suivant leur nature (frais, tiède, neutre, froid, chaud). En règle générale , on peut affirmer que les aliments les plus sains sont ceux où la saveur et la nature trouvent un équilibre, c'est-à-dire les aliments de saveur insipide et sucrée et de nature neutre, fraîche ou tiède.
Pour assurer une bonne nutrition des yeux, il convient d'adapter son alimentation et de manger de préférence des produits frais, riches en protéines végétales.
L'excès de graisses animales peut en effet provoquer la congestion des vaisseaux sanguins de l'œil, ce qui réduit la circulation et augmente la tension dans les yeux.
L'abus d'aliments échauffants (épices, alcool, viande et charcuteries, viandes  et poissons fumés) provoquent des symptômes de chaleur, en particulier dans l'estomac et dans le foie : brûlures d'estomac, bouche amère, soif et constipation, irritabilité. En ce qui concerne les yeux, cet abus se traduit ar des manifestations inflammatoires : yeux rouges et congestionnés, paupière lourdes et gonflées avec une sensation de relâchement du tonus musculaire, hémorragies.
Certains auteurs (Koji Yamamoto en particulier) ont noté qu'un régime macrobiotique est bénéfique pour 1a santé des yeux. Mais sans vouloir être draconien, on peut manger de la viande avec modération, à condition de consommer beaucoup de légumes et de fruits frais riches en vitamine C. L'important, c'est que ces derniers soient de saison et non pas consommés après 2 ou 3 mois de réfrigération, comme c'est hélas souvent le cas maintenant. La raison en est bien simple : les primeurs perdront plus de moitié de leurs vitamines pendant le stockage. En ce qui concerne le potentiel nutritif, on n'a encore jamais rien fait de mieux que les légumes du jardin sans fertilisants chimiques, ou le fruit mûri cueilli sur l'arbre. C'est pour cette raison que les baies sauvages (myrtilles, airelle fraises des bois) ou bien les fruits qui ne peuvent pas être cultivés de façon extensive (groseilles, cassis) ont une tenue supérieure en vitamines.
·         Aliments conseillés :
-       Noix et miel (à raison de quelques noix et 2 cuillères de miel par jour).
-        Myrtilles, cassis, groseilles  
-        Flageolets frais et légumes secs de toutes sortes et de toutes les couleurs : rouges, blancs, verts. Les chinois recommande en particulier les petits haricots noirs de soja, ainsi que les petits haricots rouges japonais Azuki . et le Dr Ma vous donne la recette : faire cuire des petits haricots noirs (type azukis) et en manger une cuillérée à café matin et soir par exemple.
A noter que selon la diététique chinoise, les flageolets sont considérés comme des •céréales et sont dotés des propriétés suivantes  :  ils tonifient les poumons et le foie, harmonisent la fonction de la rate et de 1 estomac, stimulent la diurèse et la circulation du sang.
-       Céréales complètes et pain complet(car le pain blanc a perdu toute sa vitalité, toute son énergie Jing, contenue dans le germe) ; d'une façon générale, préférer les  farines complètes aux farines blanches.
-       Graines de sésame noir.
-        Riz intégral ou de préférence une variété de riz asiatique appelée riz noir.
-        Toutes les algues marines comestibles, en particulier celles de couleur noire qu'on peut trouver fraîches ou séchées dans les magasins de produits diététiques (elles sont souvent commercialisées sous leur nom japonais : Kombu, Hijiki, Wakamé, Aramé). A noter que ces algues ont la particularité d'avoir grande teneur en calcium, bien supérieure à celle du lait : par exemple, à 100 gr de lait de vache correspond un indice 100 en calcium, et à la même quantité d'algues correspond un indice en calcium qui peut varier de 800 à 1400.
Les légumes verts foncés comme les épinards, les brocolis, le chou vert, les petits pois, mais aussi le maïs, le potiron sont particulièrement riches en lutéine et la zéaxanthine, deux pigments présents dans le cristallin de l'oeil pour lui permettre de se protéger des rayons UV du soleil . Un apport alimentaire riche en ces composés protège la macula et le cristallin.   Il est conseillé de consommer au moins 2 à 3 portions par semaine d'un de ces légumes.
 A noter :  D'autres vitamines (A, C…) sont nécessaires au bon fonctionnement de nos yeux. On les retrouve en bonne quantité dans les carottes et les agrumes.
·         Aliments à éviter
Ces aliments ne sont pas formellement interdits, mais on doit en faire un usage très modéré, voire les éviter, en cas de faiblesse des yeux :
-        Les épices fortes.
-        Les aliments à haute teneur en graisses animales, et d'une façon générale, tous les aliments qui font augmenter le cholestérol et donc la tension oculaire (crustacés, viandes grasses, etc.).
-        L'alcool et les boissons excitantes : café, thé, vin Coca- Cola.
-        Le vinaigre.
-        Le sucre.
-        Les drogues et les médicaments.
-        Les produits chimiques. 
Suivant les cas, des conseils diététiques appropriés seront donnés concernant le traitement spécifique des différentes pathologies oculaires.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire