lundi 19 février 2018

Rôle des organes dans la vision

Les troubles de la vue sont en grande partie dus à un déséquilibre des énergies dans les principaux organes internes. Ce déséquilibre peut entraîner entre autres un certain nombre d'affections : infection localisée (conjonctivite), irritation gonflement des paupières, affaiblissement de la vue. Dans d'autres cas, certaines maladies peuvent être la cause d'une grave pathologie oculaire.
Le Foie s’ouvre aux yeux
Le Classique interne de l’Empereur Jaune ou Nei Jing enseigne que « le Foie s’ouvre aux yeux »,
Au chapitre 4 des « Questions simples » (Su Wen), il est dit : « Le Foie correspond à l’Est et à la couleur verte, et il s’ouvre aux yeux ». 
Le foie, plus que tout autre organe, a une influence prédominante sur la fonction visuelle. L’état général des yeux reflète l’état physiologique ou pathologique de l’organe du Foie.
L'énergie du foie conditionne en particulier la capacité de distinguer les cinq couleurs. Ling Shu Chap. 17 : « Les souffles du foie sont en libre circulation à l’œil. Quand le foie est en harmonie, l’œil peut distinguer les 5 aspects colorés ». Une stagnation du Qi du foie qui se transforme en feu du foie qui monte à la tête et peu provoquer distension, douleur et rougeur des yeux.
En outre, le Sang du Foie a aussi son importance puisqu'il nourrit les yeux , leur «donne de l’éclat » et leur permet surtout de distinguer le clair du foncé, c'est à dire la capacité à voir la nuit 
Si le Sang du Foie est abondant, les yeux sont humidifiés correctement et la vision est bonne. Au chapitre 10 des « Questions simples », on note : « Lorsque le Foie reçoit bien le Sang, les yeux peuvent voir … ». Au chapitre 17 de « L’axe spirituel », il est dit : « Le Qi du Foie va jusqu’aux  yeux, lorsque le Foie est en bonne santé, les yeux peuvent distinguer les cinq couleurs ».
 Si le Sang du Foie est insuffisant les yeux sont mal nourris et mal humidifiés, et ils ne peuvent pas voir correctement. La vue peut être trouble et le patient peut souffrir de fatigue visuelle, myopie, photophobie, conjonctivite chronique daltonisme (incapacité de distinguer les couleurs), d'héméralopie (difficulté à voir la nuit) ou de sècheresse des yeux, d'éblouissements.
Su Wen Chap. 22 : « En cas de vide (du foie), la vue se trouble, l’œil ne voit plus ».
Le Yin du Foie humidifie les yeux. Des yeux secs sont un signe de vide de Yin du foie, tandis qu'une vision trouble est un symptôme de vide de Sang du Foie; Si le vide de Yin du foie s'accompagne d'un vide de yin des reins, la perte de vue peut être brutale et les affections du fond de l'œil chroniques.
Nos modes de vie actuels surchargent et affaiblissent notre foie (médicaments, vaccins, alimentation chargée en produits toxiques, hormones,…). L’œil, en raison de ses nombreux vaisseaux sanguins, sera particulièrement sensible aux excès de toxines véhiculés par le sang, comme à la faiblesse des micros nutriments qu’il contient.
Ling Shu Chap. 29 : « Le foie peut être comparé à un général courageux qui se prépare à lutter contre les ennemis tout en les surveillant. Quand on veut savoir si le foie est fort ou faible, on doit observer la taille des yeux ».
Le vide de yin conduit à une prépondérance de yang du foie, cet extrême yang se transforme en vent et se manifeste par une déviation des yeux. 
Vésicule Biliaire
A. De Souzenelle appelle la bile « la liqueur sacrée de la vision ». En purifiant le sang elle permet le nettoyage de nos ombres. Sa symbolique est forte dans les mythes et récits bibliques. Il n’est pas rare qu’on lui donne le pouvoir de faire recouvrer la vue. Aujourd’hui encore, la bile des ours est utilisée en Chine, Japon et Corée pour soulager les douleurs oculaires.
Cette idée de clarté, d’éclat, se retrouve plusieurs fois sur le méridien de vésicule biliaire avec l’idéogramme Guang (lumière) dans 24 VB Shen guang 神光, 37 VB Guang MingLes pathologies oculaires pourraient venir d’une incapacité à y « voir clair ». Avoir une vision claire des événements implique le nettoyage des zones obscures (le Hun est l’ombre du Shen), pour permettre des prises de décisions justes et l’engagement vers la voie de l’équilibre (le Hun est plan de création). C’est l’accès à la Lumière et à l’éclat du Shen.
Pathologies de la vésicule biliaire liées aux yeux :
- Chaleur (Plénitude) : vision brouillée, yeux rouges, éblouissements, difficulté à tourner les yeux
- Vide – froid : yeux ternes, vue faible et déformée.
Le Rein et le Coeur sont les deux organes Yin qui, outre le Foie, sont le plus étroitement liés aux yeux. Le Rein nourrit et humidifie aussi les yeux, et le Coeur les nourrit grâce au Sang.

Le rein

L’Essence du Rein nourrit les yeux, de sorte que bon nombre de pathologies oculaires chroniques sont dues à l’épuisement de l’Essence du Rein.
La médecine traditionnelle chinoise considère la cataracte comme un déferlement du Feu du Foie, qui assèche les liquides au niveau des yeux, déjà fragilisés par une diminution de l’eau des Reins.
Le Yin du Rein humidifie également les yeux, car le rein contrôle les liquides qui les lubrifient normalement). Privé d’eau, l’œil s'assèche et perd sa forme naturelle, son support et ses couleurs.
Le vide de Yin du Rein peut être responsable d’une vision défaillante, vision avec flashes, lumières ou taches dans le champ visuel et de la sécheresse des yeux, voire d'un glaucome, et, qui plus est, de douleurs lombaires, de vertiges, d'acouphènes, de transpirations nocturnes; le vide de yang du rein d'une: fatigue visuelle, phase tardive des affections du fond d’œil, avec œdème et d'un exsudat persistant.
Su Wen Chap. 3 : « A cause du trouble des reins, organe maître de l’ouïe et de la vessie, organe maître des yeux, ni on entend ni on voit ».
Le rein a aussi une influence sur la pression intraoculaire.

Le coeur

Le Coeur est également en relation étroite avec les  yeux.
Bien que les yeux soient redevables au Sang du Foie pour leur nutrition, c’est par l’intermédiaire des vaisseaux sanguins, qui sont sous le contrôle du Coeur, que le sang va aux yeux. Pour que le sang atteigne l'œil, il a besoin de l'action de transport du Qi du Cœur.
Au chapitre 10 des « Questions simples », on lit : «Les vaisseaux sanguins ont une influence sur les yeux».
Wang Ken Tang (1602) écrit : « L’œil est un orifice du Foie …mais une fonction du Coeur ».
Ling Shu Chap. 8 : « L’œil est l'ambassadeur du coeur ».
Au chapitre 81 des "Questions simples", il est dit :
«Le Coeur concentre l’Essence des cinq organes Yin, ce qui se voit dans l’œil».
" le Coeur transporte l'essence des cinq organes yin aux yeux;Si les yeux sont brillants et ont de l'éclat, cela montre que la personne est heureuse et que son Qi est équilibré. Si, au contraire, les yeux manquent d'éclat, cela indique que la personne est affligée par les soucis et cela se reflète dans la brillance de ses yeux".
La signification de toutes ces affirmations comporte deux volets. Le premier, c'est que le coeur, comme le foie, nourrit l'œil et que donc, de nombreux problèmes d'yeux sont liés à une pathologie du coeur. Le deuxième c'est que l'Essence du coeur et donc l'esprit et l'âme des organes se manifestent dans l'œil. Ainsi, l’œil reflète aussi l’état de l’Esprit et du Coeur. C'est un aspect du diagnostic extrêmement important.
Au chapitre 80 de «L’axe spirituel», il est écrit : « L’œil reflète l’état du Coeur, qui abrite l’Esprit (Shen)"».
Le Feu du Coeur peut se traduire par des douleurs et des rougeurs aux yeux,
Comme le Coeur a une influence sur les yeux, un usage excessif des yeux peut endommager le Coeur et donc l’Esprit ; c’est ce qui explique les effets néfastes sur les yeux et l’Esprit des enfants qui regardent trop la télévision. 
En fait, les « Questions simples » (Su Wen) signalent aussi qu’un usage excessif des yeux endommage les vaisseaux sanguins et le Coeur.
Au chapitre 12, on lit : «Un usage excessif des yeux lèse le Sang [c’est-à-dire le Coeur] ».
Ren Ying Qiu, dans les « Théories de médecins chinois », dit : « Le Coeur gouverne l’Esprit … la vue est une manifestation de l’activité de l’Esprit ».
Pathologie de l'organe coeur :
ü  Plénitude : yeux rouges et enflés
ü  Insuffisance de sang du Coeur : œil sec, pâleur conjonctivale, vision trouble, affections oculaires chroniques.
ü  Feu du Coeur : congestion des paupières, rougeur, thrombose vasculaire, hémorragies
La rate
Lan Shi Mi Cang : « Les énergies subtiles des 5 organes et 6 entrailles sont toutes redevables à la rate et montent à l’œil. La rate est tête des yin. L’œil est point de rencontre des vaisseaux. S’il y a vide de rate, les énergies subtiles des 5 organes perdent toutes leur conduction et ne peuvent apporter la clarté à l’œil ».
Il arrive fréquemment que la baisse de vue arrive, ou soit accentuée, par une mauvaise habitude qui consiste à fixer son regard au centre d’un objet, en cherchant à le voir dans sa totalité, plutôt que de le balayer du regard. Si cette habitude est prolongée dans le temps, elle engendrera une baisse de sensibilité de la fovéa, au profit d’autres parties de la rétine. Il en résulte l’activation d’une vision périphérique, une vision décalée, un « regard en biais » (souvent imperceptible).
Non seulement la vision est moins bonne, mais elle est implique un effort  supplémentaire (rougeurs et larmes peuvent apparaître). Selon Bates, la vision périphérique accompagne toujours la vision déficiente (myopie, hypermétropie, astigmatisme, presbytie). Pour une vision optimal, les yeux devraient donc être en mobilité constante, afin d’utiliser principalement la fovéa (vision centrale) et permettre le rafraichissement de l’image projetée sur la rétine. Regarder un objet implique alors de bouger les yeux pour en délimiter les contours, en apprécier les couleurs, les volumes, etc.…
En cas de pathologie vide-froid de rate et estomac le Ling Shu indique « yeux vides ».
Le développement de la vue va toujours de pair avec le développement de la mémoire. Plus la vue est claire, plus la mémoire est riche. Les sens sont la porte d'entrée vers la mémoire, ses fournisseurs permanents. Lorsque la capacité sensorielle de l’œil est imparfaite, la mémoire et l’imagination s’en trouvent diminuées, la vision des événements passés est altérée.
Inversement, une bonne mémoire va faciliter le travail des yeux. Un objet bien mémorisé par exemple, dont on se souvient parfaitement des facettes, deviendra une image particulièrement claire dans l’ordinateur central. Cet objet sera toujours bien vu parce que reconnu. Face à lui, la mémoire pourra même combler une défaillance de l’œil.

A contrario, tout ce qui ne nous est pas immédiatement familier, toute information visuelle nouvelle (objet/personne inconnu, écriture étrangère, leçon nouvelle, etc.…), tout apprentissage, peut être générateur de tensions oculaires. L’attention est alors souvent synonyme de tension pour voir. Même minime, cette tension modifiera le fonctionnement normal de l’œil.
Prenons l’exemple d’une 1ère visite au musée. Entouré de tableaux inconnus, les yeux doivent décrypter, apprivoiser, ils découvrent les couleurs, la composition, parfois ils se plissent, se crispent,…C’est un apprentissage, et tout apprentissage est susceptible de générer fatigue et tensions oculaires (hémorragie rétinienne, œdème). A la 2ème visite, les lieux sont reconnus, les yeux ne sont pas sollicités de la même manière.

Cette notion d’apprentissage est importante, elle fait partie des probables causes de survenues des baisses de vue pendant la scolarité, les tensions oculaires chez l’enfant -pour qui chaque journée est rempli de nouvelles notions à assimiler- n’étant souvent pas prises en compte.

Diabète :

En cas de diabète, une mauvaise gestion de la glycémie peut entrainer une atteinte des yeux.
Une hyperglycémie prolongée entrainera souvent une détérioration des capillaires sanguins, en particulier à l’intérieur de la rétine (rétinopathie). Les conséquences d’une telle fragilisation pourront aller de la baisse de vue, à la cécité si la rétine se détache.
Œdème de la macula, cataracte, glaucome sont aussi des affections plus fréquentes chez les diabétiques.
Pathologies de l’organe rate :
ü  Vide de Rate : affection externe chronique, gonflement, baisse visuelle, mauvaise vision nocturne, rétrécissement du champ visuel, chute de la paupière supérieure, troubles oculomoteurs.
ü  Vide de sang de Rate : saignements intraoculaires.
ü  Humidité et chaleur de Rate : congestion des paupières, chalazion (tumeur inflammatoire au niveau de l’œil), orgelets, sécrétions épaisses collantes, ulcérations cornéennes avec dépôt, trouble de l’humeur aqueuse et du vitré, œdème rétinien, baisse visuelle, inflammation de l’uvée, décollement de rétine.

Les poumons

L’impossibilité du Qi du Poumon à descendre peut aussi entraîner une Chaleur du Foie avec des symptômes comme de la toux, des yeux rouges injectés de sang et des céphalées.
Yin Hai Jing Wei : « Toutes les opacités proviennent du poumon. Si le poumon est envahi par la chaleur, quand celle-ci est légère : l’acuité visuelle baisse ; quand elle est forte : il se développe des opacités »
De plus, le poumon diffuse le Wei Qi (énergie défensive), dont nous verrons l'importance pour les yeux dans l'article sur "Les méridiens curieux qui ont une influence sur la vision".
Pathologies de l'organe poumon:
ü  Vent – chaleur du Poumon : congestion, sécrétions jaunes épaisses, phase précoce superficielle des inflammations palpébro-oculaires.
ü  Vent-froid du Poumon : gonflement, œdème, larmoiement clair, phase précoce des atteintes oculaires externes.
ü  Vide de yin du Poumon : congestion limitée, sécheresse, conjonctivite chronique.

Le cerveau

Wang Qing Ren est encore plus explicite : «les deux yeux forment un système qui, comme un fil, les relie au Cerveau et donc la vue dépend du Cerveau ».
Ainsi donc, le sens de la vue dépend du Cerveau.
Dans les «Discussions sur l’Estomac et la Rate », on lit : « La vue, l’ouïe, l’odorat, le toucher et l’intelligence dépendent tous du Cerveau ».
Les deux yeux sont en lien direct avec les deux hémisphères cérébraux.
On pense au 24VB Ri Yue  Soleil lune pour lequel « L’esprit des points » effectue les correspondances suivantes :
-     Ri, le soleil, intuition/cerveau droit, appartient au yang et concerne l’œil gauche .
-     Yue, la lune, raison/cerveau gauche, appartient au yin et concerne l’œil droit.
Si l’Essence et le Sang sont tous deux abondants, le Cerveau jouit d’une bonne santé et d’une forte vitalité, les oreilles entendent correctement et les yeux voient bien.
Si l’Essence du Rein et le Sang du Coeur souffrent tous deux de vide, le Cerveau est lent, la mémoire mauvaise, la vitalité faible, l’ouïe et la vue diminuées. Une déficience de la Mer des Moelles peut entraîner la perte de la vue.
Du point de vue embryologique, les yeux sont une extension du cerveau, les nerfs optiques étant une des voies du système nerveux central.
Plusieurs techniques utilisent la stimulation des yeux pour agir directement sur le cerveau. L’EMDR* par exemple, utilise les mouvements oculaires pour traiter les chocs traumatiques. eye movement desensitization and reprocessing (intégration neuro-émotionnelle par les mouvements oculaires).   
Pathologie de la mer des moelles :- En insuffisance : trouble de la vue
Les points du système de l'œil traitent les troubles neurologiques, cérébraux et mentaux :Comme tous ces points du Système de l’Œil pénètrent dans le Cerveau, on peut les utiliser pour les troubles cérébraux, les troubles neurologiques et les maladies mentales (par exemple, pour l’épilepsie, les convulsions et la maladie mentale).

Comment naissent les maladies des yeux en médecine chinoise ?
Chaque partie de l'œil peut subir des altérations de différentes origines.
Prenons par exemple les paupières : on peut y observer des altérations dues à la rate (inflammation du bord des paupières causée par l'humidité-chaleur), au foie (chalazion de la paupière supérieure par suite d'alimentation désordonnée, tic de vent du foie), au rein (yeux enfoncés dans les orbites, et yeux cernés par l'humidité-chaleur) .
Même la conjonctive, l'iris et la rétine peuvent subir des troubles causés par l'un ou l'autre de ces organes.
D'autre part, des maladies complexes comme les rétinopathies, le glaucome, l'atrophie du nerf optique peuvent être causées par un mauvais fonctionnement simultané de plusieurs organes.
Selon la médecine chinoise, les 5 organes - rein, foie, cœur, rate, poumon - sont des unités de fonctionnement autonomes en interaction constante. Les corrélations entre les différents organes servent à assurer le déroulement correct des fonctions psychosomatiques de l'individu. En cas de maladie, les altérations subies par un organe se répercutent tôt ou tard sur les autres organes, et en conséquence, également sur les domaines énergétiques de leur compétence. Pour ces différentes raisons, l'œil peut être touché par des troubles qui proviennent de divers organes.
Faisons l'hypothèse d'un déficit de sang. Trois organes au moins seront impliqués : la rate qui forme le sang et le retient dans les vaisseaux ; le cœur qui assure sa circulation; le foie qui régularise la quantité de sang à mettre en circulation selon les besoins de l'organisme. La symptomatologie oculaire pourra se manifester de la façon suivante : yeux secs, conjonctive et sclérotique pâles, impression de mouches volantes dans le champs visuel, photophobie, vue trouble ou obscurcie, difficulté à voir de nuit, et en outre, spasmes des muscles oculaires intrinsèques et extrinsèques, tics des paupières.  
Pour ce qui est des symptômes généraux, nous aurons les manifestations suivantes : fatigue, vertiges, pâleur, insomnie, difficulté de concentration et perte de mémoire. La langue sera pâle et sèche ; le pouls, fin et tendu. Les cas cliniques possibles comprendront : cataracte précoce, maladies de la rétine, fatigue des yeux, conjonctivite et kératite chroniques.
 
Lire aussi Les yeux en médecine chinoise

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire