jeudi 24 mai 2018

Les douze portes de l'axe du Tai Ji

Du point de vue énergétique, les portes des chakras ressemblent à des cheminées ou à des vortex de Qi s'allongeant vers l'extérieur à partir de l'axe du Tai Ji du corps. Les pratiquants, les sages et les guérisseurs en Qi Gong ont décrit, au cours des siècles, ces portes comme des roues ou des vortex énergétiques présents dans le corps d'énergie subtile-Chaque entonnoir étend et déploie son vortex énergétique vers l'extérieur, dans le champ du Wei Qi du corps. Lorsque l'énergie circule de haut en bas de l'axe du Taiji, elle produit une vibration énergétique qui résonne à partir des sept chakras par les douze portes des chakras et peut être ressentie  à plusieurs mètres de distance du corps. Alors que le centre de chaque chakra est situé en réalité, au milieu de l'axe du Tai Ji, son champ résonne à l'extérieur du corps par les portes énergétiques intégrées à la surface des tissus corporels et établies le long du parcours des Vaisseaux Conception et Gouverneur.
Le premier chakra est situé au niveau périnée et ne possède qu'une porte, comme le septième chakra, situé au sommet de la tête. Les deuxième, troisième, quatrième, cinquième et sixième chakra ont chacun deux portes, une sur la face antérieure et l'autre sur la face postérieure corps. Ces portes des chakras possèdent différentes fonctions énergétiques.
1.      La porte du chakra coronal ou premier chakra est chargée d'absorber le Qi et la lumière célestes dans le corps, ainsi que d'apporter de l'énergie à l'axe du Tai
2.      Les portes avant des chakras sont chargées des sentiments et des émotions de l'individu. Elles sont liées au Shen et à 1' énergie du Feu du Cœur et reliées aux points situés le long du Vaisseau Conception.
3.      Les portes arrière des chakras sont chargées de la volonté et de la détermination de l'individu. Elles sont liées au Zhi et à l'énergie de l'Eau du Rein et sont reliées aux points situés le long du Vaisseau Gouverneur.
4. La porte du chakra racine, ou premier chakra, est chargée d'absorber le Qi et la chaleur terrestres dans le corps ainsi que d'apporter de l'énergie à l'axe du Taiji. En règle générale, le pratiquant en Qi Gong prolonge l'énergie vers les portes arrière des chakras situées dans leur dos afin de stabiliser ses émotions et de réguler sa volonté et sa détermination .

 Le pratiquant peut, par exemple, se connecter à la porte arrière du chakra du Cœur, située sur le point VG 11 Shen Dao, afin d'accéder aux émotions qui y sont entreposées. Les portes avant des chakras sont utilisées pour éliminer l'excès d'émotions des tissus corporels. Le système des trois Dan Tian et le système des sept chakras se complètent mutuellement, à la fois au niveau de la localisation de leurs centres d'énergie et dans leurs manifestations physiques et énergétiques associées.
Fonction énergétique
Les douze portes des chakras sont les distributeurs de l'énergie subtile qui aide à absorber et à distribuer le Qi environnemental aux organes, aux tissus et aux régions principales des plexus nerveux situés à proximité de chaque porte qui se connecte à son propre potentiel de perception psychique, en se reliant au système nerveux du corps, et est associée à une glande endocrine spécifique. Toute expansion énergétique effectuée par le pratiquant en Qi Gong vers la porte d'un chakra influera sur son corps physique. Lorsque le pratiquant commence à influer énergétiquement sur ces portes, les roues externes des chakras commencent à s'ouvrir et à se fermer par des rotations en demi-cercle en relation rythmique avec la vibration énergétique de l'axe du Tai Ji, de la même manière que les fonctions centripètes (se fermant) et centrifuges (s'ouvrant) des méridiens énergétiques du corps.
La porte d'un chakra peut rester bloquée en position ouverte ou fermée, ou se désaligner de l'axe du Tai Ji, ce qui peut être la cause de déviations du Qi entraînant un flux énergétique déformé ou obstrué. Cette obstruction peut provoquer du stress ou des traumas physiques et psychologiques.
Chaque ouverture d'une porte d'un chakra peut provoquer un relâchement émotionnel spontané dont certains ramènent à des souvenirs douloureux qui ont été délogés du filtre (ou voile) énergétique enveloppant chaque porte qui empêche les traumas émotionnels externes de pénétrer dans le noyau central du corps. 
La libération de ces traumas émotionnels peut se révéler éprouvante si le pratiquant ne comprend pas la nature de ces transitions curatives. Ces relâchements se produisent généralement après que le système du patient ait été correctement équilibré et revitalisé par le pratiquant en Qi Gong. Il fonctionne alors avec davantage d'énergie et cherche donc à se libérer des toxines physiques, émotionnelles et énergétiques qui y sont enfermées. Les praticiens en Qi Gong doivent être conscients de ces états traumatiques de transition et aider leurs patients à gérer les peurs et la douleur pendant que les déviations du Qi le long de l'axe du Taiji se corrigent. Ces expérience, qui se déroulent parfois très rapidement, stimulent le système nerveux central et antérieur du pratiquant et libèrent un flot d'images mentales, des émotions et des sensations accompagnées de tremblements, d'agitation et d'autres mouvements inhabituels du corps.
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire