jeudi 1 mai 2014

Le printemps, CHUN, saison de l’élement bois


                       4 février – 4 mai
 
En médecine chinoise, chaque saison est reliée à une énergie spécifique. Le Printemps, saison dans laquelle nous sommes entrés le 4 février selon le calendrier chinois avec le nouvel an chinois, est associé à l'énergie du BOIS (mu).
Du point de vue de la vision chinoise des 5 éléments (bois, feu, terre, métal, eau, ), les reins (eau) engendrent le foie (bois). Le foie est très lié aux reins comme le bois l'est à l'eau. Tout le monde sait qu'une plante non arrosée dépérit. Le bois représente la montée de la sève, la mise en mouvement de tout ce qui a été accumulé pendant l'hiver, l'énergie du renouveau. L'idée de l'énergie du foie se relie à ce qui va sortir, comme le bourgeon.
Selon la tradition chinoise, l'année est divisée en 5 saisons de 72 jours. Depuis février jusqu'en avril, c'est le début de l'année, le printemps, en chinois : Chun (prononcer Tchoun) . Entre deux saisons, avant l'été par exemple, les chinois placent une intersaison (la 5°). Pour eux, l'équinoxe est situé au milieu et non au début d'une saison.
La nature éclate de couleur, de vie. c’est le temps de l’embellissement et de l’extériorisation. C'est aussi la saison des amours.
C'est en effet au printemps que tout s'éveille à nouveau, que les bourgeons se développent, que les oiseaux se remettent à chanter au moindre rayon, que la douceur de l'air se répand avec une odeur spéciale. Pas besoin d'attendre l'équinoxe du 20 mars, date officielle du début du printemps, pour le remarquer : le printemps est déjà là à cette date à laquelle il atteint son apogée.
La tradition chinoise nous dit qu’au printemps les souffles du ciel et de la terre s’unissent à nouveau, animant toute forme de vie d’un souffle nouveau et ascensionnel. Le caractère chinois qui le désigne, Chun, évoque le soleil qui monte à travers les arbres. C’est en quelque sorte la montée initiale du Yang à travers les formes qu’il réchauffe et anime.
C’est le temps du renouveau, de la renaissance, de la “clarté répandue, après les rigueurs de l’hiver. la nature reprend ses droits et se réveille.
Le printemps est une saison caractérisée par le retour de l'énergie Yang dans la nature (le Yin était dominant en hiver).

C’est le premier frémissement qui annonce toute une saison d’épanouissement, d’extériorisation, de montée de la sève, de germination des graines, de floraison, de dissémination des pollens .
Le mouvement Bois est mentionné en premier dans les textes classiques. Il représente la croissance du Yang au sein du Yin. Il s’exprime par la poussée d’une  plante qui émerge de la terre et pousse vers le ciel, les végétaux et les arbres qui se hissent vers la lumière  et reprennent peu à peu de leur couleur. Pas étonnant que le Vert soit la couleur associée au Printemps Une nouvelle vie est sur le point de démarrer avec le printemps. Le caractère Sheng signifie cru, grandir, donner naissance, naître, commencer à s'ouvrir, à éclore comme une plante qui pousse hors de terre. L'énergie Yang est prête à se manifester, cachée sous la terre qui commence doucement à se réchauffer.
Avec le printemps, c'est le dégel, la neige fond, toute la vie extérieure reprend ses activités, les arbres sont en fleurs et les feuilles recommencent à pousser.…. 
Au printemps, l’énergie yang croît, l’énergie yin décroît. C’est le renouveau. Le mouvement de la nature est vigoureux, les plantes sortent de la terre, la sève monte dans les arbres, bref, la nature s’éveille.
Après s'être reposé durant l'hiver, après s'être ancré dans la Terre, nous pouvons reprendre nos activités. Il nous faut aborder cette saison de façon tout à fait sereine. Nous devons nous mobiliser doucement. Remettre les muscles et les tendons en route progressivement pour ne pas les léser. Les muscles et tendons sont gouvernés par le Foie.
En cette nouvelle saison il faudra reprendre progressivement les balades en forêt, les souffles de la nature nous aiderons à remettre notre corps en route. Regarder la nature reprendre ses droits, écouter les animaux se réveillés de leur grand sommeil.
Le yang se réveille doucement mais avec une grande puissance il faut respecter ce mouvement. Il faut que cette énergie yang puisse montée doucement afin que l’énergie du cœur ai un bon appui en été.
Il est bon de faire les étirements du Foie, pratiqués régulièrement, ils développent le Qi, renforcent le Hara, et la souplesse de toutes les articulations.
 
Le printemps recouvre les mois de février, mars, avril. C’est la saison la plus importante de l’année.

« Les trois mois de printemps sont appelés jaillir et déployer (Fa Chen). Les 3 mois du printemps permettent de faire une rupture avec l'ancien et de commencer le nouveau.

L’univers est en gésine et la création dans son éclat. Ensemble, le Ciel et la Terre génèrent la vie et les 10 000 êtres peuvent s'épanouir.

On se couche tard, se lève tôt, on arpente la cour à grandes enjambées, cheveux dénoués, corps détendu, afin de concentrer sa volonté (Zhi) sur la vie « C’est l’époque où la vie se donne, ne se retire pas ; on s’offre, on ne pille pas ; on récompense, on ne pûnit pas.

Ainsi se conforme-t-on aux souffles du printemps et avec le Dao pour nourrir  la vie (Yang Sheng).. »

Aller à l’encontre de cela blesserait le foie et produirait en été des bouleversements dus au froid par insuffisance de l’offrande au mouvement d’accroissement (Chang) spécifique de l’été »

Su Wen, chapitre II
Chez l’être humain, un mouvement similaire s’opère. En l'Homme aussi ressent le besoin de sortir de la torpeur de l’hiver, de faire peau neuve: il retourne à ses occupations extérieures, décide de faire le "nettoyage de printemps" afin de repartir du bon pied, de clarifier son esprit, de retrouver un peu de fraîcheur. Il ressent aussi le besoin de marcher, de s'étirer. Le mouvement, les muscles et les tendons, sont ainsi reliés à l'énergie du Printemps. c’est l’époque idéal pour se lancer dans de nouveaux projets.
Le printemps, selon la médecine chinoise, est le moment idéal pour renaître à la vie et pour travailler l'énergie du système Foie/Vésicule biliaire.

Le cycle de vie recommence. L’eau qui était figée par le froid de l’hiver se remet à couler, la sève des arbres monte tout doucement, les bourgeons et les feuilles apparaissent. L’homme, partie intégrante de la nature, ressent aussi dans son corps cette énergie. L’enthousiasme, la vitalité, les forces se réveillent.



Sur le même sujet, lire aussi :



2 commentaires:

  1. Là je ne comprends plus!!!!
    "Du point de vue de la vision chinoise des 5 éléments (feu, eau, bois, métal, terre), les reins (eau) engendrent le foie (feu). Le foie est affilié à l'eau." . Pouvez-vous m'éclairer....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement dans la vision chinoise des 5 éléments, si les reins engendrent bien le foie, le foie est l'organe normalement relié au bois et il est engendré par les reins. Textuellement, il y a donc une erreur que je vais de ce pas corriger. Cependant, il y a une relation très importante entre le foie (bois) et les reins (eau), puisque le Sang du Foie nourrit et reconstitue l'Essence du Rein qui, à son tour, contribue à la production du Sang (puisque l'Essence produit la moelle osseuse qui, elle-même, produit le Sang). C'est pourquoi on dit que "le Foie et le Rein ont la même origine" et que "l'Essence et le Sang ont la même source. Mais je vais rectifier le texte, car le raccourci prête à confusion.

      Supprimer