jeudi 30 novembre 2017

les cycles de l'homme et de la femme en médecine traditionnelle chinoise

Selon le chapitre 1 des « Questions simples », l’Essence de l’homme obéit à des cycles de 8 ans et celle de la femme à des cycles de 7 ans :
Le cycle de l'homme

Le cycle menstruel de la femme en médecine chinoise

Les règles sont un événement très important dans la vie d'une femme. Pour la médecine chinoise, le cycle menstruel s’étale sur 28 jours, tout comme le cycle lunaire.
Trois organes sont aussi directement concernés : le Rein, le Foie et la Rate. Un déséquilibre énergétique causera alors des troubles menstruels tels que : douleurs lors des règles, retard, règles peu ou trop abondantes.
Les menstruations sont un signe de fertilité et de bonne santé. En Médecine traditionnelle chinois, la façon dont se passe le cycle menstruel d'une femme donne des renseignements précieux sur l'équilibre énergétique du corps. Elles doivent venir naturellement, sans douleur, ni fatigue extrême ou saute d'humeur. Tout déséquilibre dans le cycle est la manifestation d'un problème sous jacent, qu'il faut écouter, comprendre et rééquilibrer.
Physiologie en médecine occidentale

Développement de l'énergie postnatale du bébé

Pour les anciens taoïstes, lorsque l'enfant poussait son premier cri, son esprit conscient acquis (Shen Zhi) pénétrait par l'ouverture de la bouche et fusionnait avec son esprit originel et primordial (Yuan Shen). L'existence du Yuan Shen congénital dépend du Shen Zhi acquis, tandis que le Shen Zhi dépend du Yuan Shen pour l'éveil de la conscience.
Selon l'ancienne pensée taoïste, au moment où le bébé pousse son premier cri, l'«enceinte scellée» du Ciel antérieur est brisée et son Yuan Jing, son Yuan Qi et son Yuan Shen se divisent en trois entités distinctes. Cette division provoque la séparation de l'énergie Feu (Shen) du bébé de son énergie Eau (Jing) et amorce les cycles du Ciel postérieur de l'existence énergétique.
Les anciens taoïstes croyaient également qu'au moment de la naissance, l'Esprit acquis conscient (Shen Zhi) fusionnait avec l'Esprit originel (Yuan Shen) de l'enfant. Le Yuan Shen dépend du Shen Zhi pour survivre dans ce nouvel environnement, tandis que le Shen Zhi dépend du Yuan Shen pour l'éveil effectif de la conscience.
Après la naissance, l'énergie du Po est chargée des premiers processus physiologiques permettant aux yeux de l'enfant de voir, aux oreilles d'entendre et au Coeur de percevoir.
Le Po régit également les mouvements des mains et des pieds, ainsi que les rythmes respiratoires du bébé.
La connaissance du processus des dix mois lunaires du développement foetal aide également à la compréhension de la formation initiale des Cinq Constitutions élémentaires.

 
Fonction des méridiens après la naissance
Au cours du développement prénatal, les Huit Vaisseaux Extraordinaires sont chargés de transporter, de transformer et de produire le Qi et le Sang pour le fœtus, tandis que les Douze Méridiens principaux (sont toujours engagés au niveau du processus de développement. Pendant qu'il est dans l'Utérus, l'activité énergétique générée à partir du Dan Tian inférieur et des Huit Vaisseaux Extraordinaires du fœtus vibre dans l'ensemble de son corps en favorisant le développement des tissus.
Lorsque le cordon ombilical est coupé, la focalisation principale de l'énergie se déplace du Dan Tian inférieur au Dan Tian moyen (localisé au niveau de la poitrine du bébé). Dans la Chine ancestrale, on croyait que l'influence énergétique du Ciel antérieur commençait à se mélanger à l'influence acquise du Ciel postérieur au moment de la première respiration de l'enfant. Ces énergies s'associaient dans la poitrine et mettaient en action le potentiel « génétique » emmagasiné à l'intérieur du Qi originel (Yuan Qi) de l'enfant.
Après la naissance, le bébé transforme la nourriture externe qu'il reçoit en Gu Qi (énergie dérivée de l'air, de la nourriture et de la boisson) par l'intermédiaire de l'Estomac et de la Rate. Le développement progressif de ces deux organes est important et l'air, ainsi que la nourriture et la boisson ingérés par la mère, affecteront directement l'alimentation du bébé s'il est allaité.
Le Gu Qi permet de former le Qi et le Sang qui reçoivent alors de l'énergie et circulent par les Douze Méridiens principaux en nourrissant les organes et les tissus. Les Douze Méridiens principaux assument à présent la responsabilité de faire circuler le Qi et le Sang dans l'ensemble de la structure énergétique et physique du bébé.
Les Huit Vaisseaux Extraordinaires ou Méridiens Curieux, qui étaient initialement chargés d'alimenter les tissus et de diriger leur développement, se consacrent maintenant à la régulation du Méridien du Qi du bébé. De plus, l'axe du Tai Ji engagé dans le processus de déplacement de la région du Ming Men du fœtus à la région du Hui Yin est à présent stabilisé dans le périnée.
Fonctions énergétiques de l'axe du Tai Ji
La vibration résonnante naturelle de l'axe du Tai Ji (centre énergétique) du bébé est à l'origine de l'expansion et de la contraction énergétique.
Cette projection et cette réceptivité affectent simultanément le bébé à cinq niveaux distincts : physique, mental, émotionnel, énergétique et spirituel. La croissance physique harmonieuse ne se produira que lorsque l'ensemble de ces cinq niveaux sera équilibré. Le corps physique est généralement le plus lent à réagir à la croissance et au changement. La matière ne se déplace pas à la même vitesse que l'énergie, le mental ou l'esprit ; par conséquent, ces derniers devront attendre patiemment que le corps physique évolue avant de progresser ensemble.
Le flux énergétique de l'orbite microcosmique
Dans la Chine ancienne, on enseignait qu'à la naissance, la nature originelle de l'individu (connue sous le nom de De, ou vertu) était contenue à l'intérieur du Wu Jing Shen prénatal des cinq organes Yin et régie par le Yuan Shen (esprit congénital) du Cœur (enraciné dans le Dantian moyen). De plus, la destinée de l'individu (connue sous le nom de Ming) était intégrée dans ses Reins et enracinée dans le Dan Tian inférieur. Le Dan Tian supérieur, agissant comme axe spirituel, facilitait les influences subtiles des éveils de la conscience énergétique et spirituelle, ainsi que des perceptions intérieures divines nécessaires pour guider et orienter le chemin spirituel de l'individu (son objectif de vie). 
L'expression « orbite microcosmique » se réfère généralement au flux d'énergie circulant dans le Vaisseau Gouverneur (Mer du Yang) et le Vaisseau Conception (Mer du Yin). L'une des fonctions de l'orbite microcosmique est de relier les centres énergétiques et spirituels des trois Dan Tian. Lorsqu'un individu naît, son orbite microcosmique circulera naturellement suivant la direction du cycle de l'Eau, l'énergie se déplaçant vers le haut sur la face antérieure du corps (Vaisseau Conception), puis vers le bas par la face postérieure (Vaisseau Gouverneur). Ce mouvement énergétique favorisera naturellement la perceptibilité spirituelle, intuitive et psychique de l'enfant et se poursuivra généralement jusqu'à la puberté, au moment de laquelle l'énergie inversera sa trajectoire en circulant vers le haut sur la face postérieure du corps (Vaisseau Gouverneur) et vers le bas sur la face antérieure (Vaisseau Conception) correspondant à la direction du cycle du Feu. Cette inversion de direction énergétique soutiendra le développement cognitif  de l'enfant et sa capacité à contrôler ses émotions et ses impulsions. La période de renversement énergétique de l'orbite microcosmique varie en fonction de la constitution physique de l'enfant, de son état de santé et de son environnement.
Les enfants sont naturellement réceptifs aux perceptions psychiques et intuitives en raison d'un certain nombre de facteurs :
1. le flux énergétique circulant en suivant le cycle de l'Eau de l'enfant préserve ses perceptions psychiques et intuitives ;
 2.1e Hun trop actif entrant et sortant du corps de l'enfant lui permet de percevoir le Monde des Esprits ;
3.1a connexion de l'enfant aux résonances énergétiques de l'axe du Tai Ji et du noyau central (Ame éternelle) est toujours ouverte et active au niveau du subconscient, lui permettant de recevoir directement l'énergie et les informations transmises par son Ame éternelle ;
4. les sutures crâniennes supérieures de l'enfant sont toujours ouvertes, permettant à l'axe du Tai Ji d'être plus réceptif à la résonance vibratoire des champs d'énergie subtile, facilitant par conséquent la capacité de l'enfant à voyager par l'esprit.
Les ouvertures molles (la fontanelle) du crâne du bébé commencent lentement à se refermer au cours du troisième mois suivant la naissance. Plusieurs maîtres en Qi Gong croient que les perceptions psychiques et intuitives, ainsi que la faculté à voyager par l'esprit, s'affaiblissent au fur et à mesure que les sutures crâniennes supérieures du bébé se stabilisent.
Dans les pratiques de Qi Gong tibétain (plus particulièrement dans les enseignements utilisés pour préparer un individu à la mort), les sutures crâniennes supérieures de l'individu sont entraînées à s'amollir à nouveau pour faciliter le départ ultime de l'Ame éternelle.
 

 
 
 

 

Les 10 mois lunaires de la grossesse

La description suivante des étapes du développement embryonnaire a été présentée par le docteur Chao Yuan Fang, médecin-expert chinois en Qi Gong médical, au cours de la dynastie Sui, aux alentours de 610 A. D.
La grossesse est mesurée en dix mois lunaires ou 280 jours s'étalant sur les quarante semaines d'une grossesse normale et pendant lesquels le fœtus est nourri par les méridiens maternels. A chaque mois de grossesse correspond un méridien particulier.
La vie de la femme s'inscrivant dans un rythme numérologique dont la base est 7, on comprend que le cycle menstruel qui dure 4x7 jours, soit 28 jours, soit une préparation à la création d'un être, donc de la grossesse. Les 280 jours de la grossesse correspondent à 7x4x10, la multiplication par 10 signifiant que l'on est passé d'un plan de potentialité à un plan de réalisation.
Le déroulement de la grossesse se fait en suivant le cycle d’engendrement des cinq éléments.

 
Dans l’embryogénèse énergétique, les méridiens curieux vont d’abord prendre en charge la vie à Ming Men et vont précéder l'apparition des méridiens principaux. Pendant les 2 premiers mois, le fœtus est indépendant de sa mère sur le plan énergétique, il se développe à partir de sa propre énergie Yuan Qi et Zong Qi.
A partir du troisième mois, il se développe à partir du Qi et Xue de sa mère via le cordon ombilical.
Les dix mois lunaires de la grossesse  
Mois lunaire
Méridiens de la mère
Activité des Méridiens
Activité énergétique
Foie
Fait cesser les menstruations, déclenche la croissance du fœtus
Les énergies s'associent à la conception, les canaux sustentent le développement de l'embryon
Vésicule biliaire
Sature l'embryon de Jing
Le Qi embryonnaire se transforme en liquide amniotique et la membrane mésentérique se développe
Péricarde
Le Qi et les fluides corporels de la mère purifient et nettoient le Shen du fœtus.
Le Qi du Yang s'élève, le Hun et le Po préparent les organes internes du fœtus ; les battements du cœur sont à présent perceptibles
Triple Réchauffeur
Les organes Yin se développent
Le Jing-Eau est intégré au corps du fœtus
Rate
Les Cinq Agents intègrent les Cinq Orbes (Organes Yin)
Le Jing-Feu est intégré au corps du fœtus
Estomac
Les Six Niveaux sont établis dans les six zones de stockage
Le Jing-Métal est intégré au corps du fœtus
Poumons
Les Sept Étoiles Essentielles ouvrent les orifices à la Lumière du Ciel et de la Terre
Le Jing-Bois est intégré au corps du fœtus
Gros Intestin
Le Cœur est harmonisé et la respiration s'apaise
Le Jing-Terre est intégré au corps du fœtus
Rein
Les méridiens du Rein contrôlent le passage énergétique provenant de l'ombilic
Les frontières énergétiques sont atteintes
Vessie
Les cavités spatiales entourant les organes principaux sont terminées
Le Qi du Ciel et de la Terre s'établit dans le Dan Tian inférieur du bébé et la naissance se produit

Dans la vision traditionnelle, à chaque mois lunaire de grossesse correspond l’apparition d’un ou plusieurs grandes dynamiques existentiels qui favorisent un agencement de complexité progressive des structures corporelles et une manifestation de complexité croissante des énergies qui les animent. Chaque mois de grossesse réalise un contexte particulier, unique, appelant une attention et des précautions tout à fait spécifiques qui peuvent être aussi bien d’ordre comportemental, psychologique, diététique ou climatique.
Dans l’art de « nourrir la vie », le Yang Sheng, une série de principes respiratoires, gymniques et diététiques destinés à enrichir, intensifier et prolonger l’existence, une place toute particulière a été donnée aux soins et observance de la femme enceinte et de son entourage pour chaque mois lunaire de grossesse. Chaque mois lunaire fait l'objet d'un article dans ce blog (cliquer sur le mois).

Troubles et Pathologies de la grossesse selon le climat énergétique antérieur

La grossesse est un moment particulier dans la vie d'un femme aussi bien du point de vue psychologique que physiologique. La formation du fœtus puis du futur bébé provoque un changement considérable : le système hormonal se trouve totalement chamboulé, le volume sanguin augmente, le corps crée et fabrique à tout va, bref il carbure plein pot! Ces changements ont évidemment des répercussions sur les énergies de notre corps. Tout d'abord, la zone de l'abdomen est fortement sollicitée ainsi que tous les méridiens qui y passent.
Le précieux recueil, le Su Wen (Huang Di Nei Jing) nous dit « chez la femme, il y a relativement plus d’énergie et moins de sang que chez l’homme », ceci en dehors de la grossesse.
Ceci relativement car l’énergie s’exprimera plus chez l’Homme (expression Yang majoritaire), le sang s’exprimera plus chez la Femme (expression Yin majoritaire).
La grossesse crée un état contraire, la plénitude et l’accélération du Yin de tout l’organisme, particulièrement au niveau pelvien, fait que la femme enceinte a plus de sang que d’énergie, état auquel elle n’était pas habituée et qui entraine des modifications de tout son organisme, créant un déséquilibre physiologique inévitable avec :
- Une augmentation de tous les phénomènes Yin
- Une diminution de tous les phénomènes Yang
- Une aggravation des plénitudes de Yin
- Une aggravation des vides de Yang
- Une amélioration des vides ou stagnations de Yin
- Une amélioration des plénitudes de Yang
- L’accumulation de sang dans le pelvis provoquant un vide de sang en périphérie

Développement énergétique de l'embryon

Les anciens médecins chinois, par leur approche de l'embryologie énergétique, ont établi que les cellules, les tissus et les organes du corps humain continuaient a être en relation les uns avec les autres, au cours de l'âge adulte en fonction du conditionnement énergétique établi a la conception.  

Les Toxines foetales

Des toxines pathogènes (connues sous le nom de toxines fœtales) peuvent pénétrer dans le zygote, en raison de la chaleur latente, et provoquer l'apparition de maladies pendant le développement du bébé ou durant son enfance. Ces toxines fœtales peuvent se manifester par des déficiences émotionnelles ou physiques. II est, par conséquent, important pour les parents, et plus particulièrement pour la mère, de s'efforcer de conserver force et santé au moment de la conception et au cours de la grossesse. Les toxines atteignent l'embryon intra-utérin dans deux cas :
-        au moment de la conception. II s'agit donc d'une toxicité héritée, due a une rétention de Chaleur perverse provenant de l'Essence et du Sang de l'un des parents ;

-        au cours de la grossesse ; en fonction des stress internes ou externes, des émotions refoulées, d'une alimentation déséquilibrée, d'une mauvaise hygiène de vie, de surmenage ou d'influences environnementales négatives, la mère génère la Chaleur interne qui peut les favoriser.
Pendant la grossesse, le foetus est conscient de la lumière et du son. II est fortement influencé par les activités physiques, l'état mental, émotionnel et spirituel de sa mère et il ressent ses réactions aux champs d'énergie environnementaux.
Les parents doivent créer un environnement harmonieux, prévoir un soutien pour la mère afin d'améliorer la santé physique, émotionnelle et mentale de l'enfant a naitre. Cette théorie, appelée « éducation fœtale » dans la médecine traditionnelle chinoise, est jugée importante par les médecins orientaux afin de garantir le développement optimal de l'Essence, de l'Énergie et de l'Esprit prénatal de l'enfant. En effet, le coeur et l'utérus sont directement connectés par l'intermédiaire des canaux internes de la mère qui permettent au Qi et au Sang de circuler en abondance. dans l'utérus.
Toute chose influençant le cerveau, les émotions et l'esprit de la mère marquent son Coeur, voyagent vers l'utérus et peuvent alors affecter le fœtus. 

Neuvième mois lunaire de la grossesse

L'ensemble des cavités spatiales et des frontières énergétiques du fœtus sont à présent fermement établis. Le fœtus s’oriente spontanément vers la lumière. Il peut saisir un objet (contraction des doigts de la main).

Huitième mois lunaire de la grossesse

 A la fin du huitième mois, les os de la tête du fœtus sont mous, la peau est moins ridée et la graisse sous-cutanée se dépose dans l'ensemble de son corps. S'il est masculin, ses testicules descendent à présent dans le scrotum .II prendra normalement la position tête en bas,  en prévision de la naissance. S'il naît à ce stade, ses chances de survie sont importantes. Le réflexe photomoteur pupillaire apparaît.
Les Méridiens du Gros Intestin de la mère régissent le huitième mois lunaire de la création en parachevant la formation de la peau du fœtus, en harmonisant le Cœur (le Shen) et en apaisant la respiration. À ce stade, le Jing-Terre est accepté par le corps du fœtus. 
Le fœtus laisse s’ébattre ses PO. Les neufs orifices s’éclairent. Il « prend possession de l’esprit originel et fait descendre l’ « Efficace Spirituel » authentique.

 Le rôle  du Méridien du Gros intestin de la mère
Les Méridiens du Gros Intestin de la mère , Shou Yang Ming, nourrissent  le fœtus et contrôlent les orifices du fœtus dont la chair est formée à cette étape du développement.
La formation et la consolidation du Jing du bébé sont à présent terminées. Son Zhen Qi (Qi véritable) est complètement développé et circule dans les méridiens et les collatéraux de son corps ; il nourrit ses organes Yin et Yang et le protège des agents pathogènes.
 
Formation du Jing Terre
Au cours du huitième mois lunaire (32 semaines), le fœtus reçoit le Zong Qi (Qi Rassemblé ou fondamental ) de la Rate de la mère. Le Zong Qi est l'énergie collectée du Ciel et de la Terre qui s'accumule à l'intérieur de la poitrine. À ce stade, le Jing-Terre est accepté par le corps du fœtus, parachevant la formation de l'épiderme de la peau.
L'énergie du Jing-Terre régit la qualité et la maturation de rattachement et des limites émotionnels et spirituels du fœtus. Toute déficience de cène énergie est associée à de graves problèmes psychologiques , tels que la schizophrénie  qui peuvent être perceptibles à la naissance ou se développer après. 
Recommandations
La mère doit alors donner une attention croissante à l’observation de sa propre respiration, tranquillisant ainsi sa conscience et régularisant son souffle.
 




Septième mois lunaire de la grossesse

Au cours du septième mois lunaire, le poids du fœtus augmente de façon substantielle, sa tête et son corps devenant davantage proportionnés. A ce stade, le fœtus peut survivre s'il naît prématurément (entre 27 et 28 semaines) ; cependant, la régulation de sa température (une des fonctions de l'hypothalamus) et la production d'une sécrétion tensioactive des poumons (une substance phospholipide vitale pour contrôler la tension de la surface de l'émulsion air-liquide présente dans les poumons) ne sont toujours pas opérationnels.
A ce stade le HUN (âme éthérée du Foie) se manifeste à nouveau pour diriger la dynamique relationnelle de l’esprit vers les grands orifices sensoriels. « Le SHEN recouvre tout : l’être est achevé »
Anatomiquement, cette période correspond à une maturation accrue du système nerveux en particulier des centres réflexes qui commandent la respiration et la thermorégulation. Les alvéoles primitives et les vaisseaux pulmonaires se développent.
L’organisation cyclique du sommeil apparaît à la 28e semaine de la vie fœtale, avec distinction des phases de sommeil calme et des phases de sommeil agité.
Le sommeil agité ou « sommeil sismique », ainsi dénommé parce qu’il comporte de fortes secousses du corps et des membres, accroît l’efficacité de la transmission synaptique, ainsi il pourrait : « préparer le cerveau à traiter l’énorme flux d’informations fournit par le milieu post-natal».

Les Sept Étoiles essentielles permettent l'ouverture des orifices du fœtus, en y laissant pénétrer la lumière du Ciel et de la Terre.

Cinquième mois lunaire de la grossesse

Durant le cinquième mois lunaire de grossesse, la croissance générale se ralentit. Les membres supérieurs et inférieurs sont formés. « les tendons et les os sont achevés ».
Les systèmes du corps du fœtus se développent rapidement. Le fœtus reçoit les essences du Feu pour former les souffles. Le système nerveux se forme et les cinq sens s’ouvrent. 
Sa tête est moins disproportionnée par rapport au reste du corps.
L'enfant entre en communication avec sa mère :  Il  commence à donner des coups de pied (17e semaine) et à percevoir les vibrations des voix de ses parents, à percevoir les bruits extérieurs. Il entend les battements du coeur de sa mère, sa voix et celle des personnes qui l’entoure. Il est sensible à la musique.
C’est toute la capacité à exprimer le pouvoir fonctionnel de son corps qui entre alors en jeu. Il s’exprime soit dans son système nerveux, il « prend possession de la substance de sa tête », soit dans ses cinq organes; « les cinq mouvements se différencient en cinq centres subtils », soit encore dans sa sensorialité, les « cinq sens peuvent s’ouvrir ». Les structures qui sous-tendent le mouvement parallèlement se développent.

Quatrième mois lunaire de la grossesse

L’aspect qui domine le quatrième mois est une croissance rapide du fœtus avec prise de volume, ossification rapide, diminution du volume de la tête par rapport au corps, allongement des membres. La forme corporelle est achevée ; le coeur, les reins et le cerveau ont parachevé leur aspect général.

Troisième mois lunaire de la grossesse

Le troisième mois marque une étape très importante de « changement ». Le troisième mois lunaire de la grossesse est traditionnellement appelé l'étape du «commencement de l'utérus fécond». Au  cours de cette période, l'embryon devient fœtus et commence à effectuer des micromouvements. Son rythme cardiaque est à présent perceptible 

Deuxième mois lunaire de la grossesse

Les textes comparent l’embryon et ses annexes à une fleur de pêcher ou une pelote enroulée.
Le second mois lunaire de la grossesse est traditionnellement appelé l'étape du «commencement de la coagulation», se référant à la finition de la formation de la «première forme» de l'embryon. Il reçoit le Ling « l’efficace spirituel » synonyme d’influence subtile et structurante. 
Sur le plan anatomique, la tête s’accroît et le cerveau se forme ; l’ébauche des membres se développe ; les organes sensoriels se dessinent : yeux, nez, bouche, oreilles ; les appareils digestif et urinaire se mettent en place.

mercredi 29 novembre 2017

Dixième mois lunaire de la grossesse

À ce stade, les Dan Tian du bébé et les cavités spatiales entourant les organes principaux sont complètement développés et protègent son Jing. Le Qi du Ciel et de la Terre s'installe dans le Dan Tian inférieur du fœtus, en prévision de la naissance.

Sixième mois lunaire de la grossesse

Le sixième mois poursuit et complète le mouvement de développement fonctionnel amorcé au cinquième mois. Le fœtus prend à nouveau du poids et son squelette est constitué, ses tendons et ses os sont parfaitement fonctionnels, poils et cheveux apparaissent.
Le corps se proportionne, la peau se mature, les ongles poussent, les poils et les cheveux apparaissent. Les organes pleins et creux sont murs et ils entrent en fonction. L’activité locomotrice du fœtus s’accentue
Les Six Sons énergétiques sont établis à l'intérieur des zones de stockage du corps. À ce stade, le Jing-Métal est accepté par le corps du fœtus.
Les paupières du foetus se séparent, les cils apparaissent et la peau se ride. 


Premier mois lunaire de la grossesse

Il n'est pas fréquent qu'une femme ait conscience de sa grossesse dès le premier mois.
Les Anciens Chinois croyaient qu'il n'existait dans le ventre de la mère que de l'énergie   originelle (le Qi prénatal, Yuan Qi).
Cette énergie de création primordiale, authentique, unifiée et générative provoque la coagulation et la mise en forme de l'embryon, le nourrit et le conduit finalement au terme de sa croissance.
C‘est le commencement. L’embryon est alors comparé à une "perle de rosée", à une "bulle".
Le premier mois lunaire de la grossesse est traditionnellement appelé l'étape du «commencement de la forme».  Cette étape englobe également la conception et les premières divisions cellulaire et est décrite comme: le processus de «mélange, coagulation, solidification et rondeur ».
Les anciens textes taoïstes attestent : « Sans forme, il produit la forme; immatériel, il produit la substance. Les organes internes, les organes des sens et diverses parties du corps évoluent tous naturellement en raison de cette énergie de création jusqu'à la maturité.»

Les fonctions énergétiques de la mère pendant la grossesse selon la médecine chinoise

La grossesse, depuis la conception jusqu'à sa naissance, est un des événements physiologiques qui illustre le mieux la dynamique retrouvée dans toute la pensée traditionnelle chinoise. Aussi, la connaissance de la physiologie des fonctions énergétiques de l’appareil génital féminin ainsi que les variations de celles liées à la grossesse est indispensable si l’on veut pouvoir réaliser un dépistage de toute dysfonction naissante, ou mieux, en devenir.
Il existe en quelque sorte un mouvement de repli de tout l'organisme vers le Yin et l'Utérus, cela sous la direction des méridiens curieux Vaisseau Conception (Ren Mai) et Pénétrant (Chong Mai), chargés de nourrir et d’entretenir le fœtus.
De ce fait, la grossesse est caractérisée par une grande plénitude et une accélération des mouvements et mutations Yin. Ceci risque d'entrainer la diminution ou le ralentissement des phénomènes ou mouvements Yang. Ceci explique aussi les aggravations des plénitudes de Yin, les améliorations des plénitudes Yang, des vides de Yin, et des stagnations de Yin.

la fécondation en médecine chinoise

Lorsque l'utérus d'une jeune femme est totalement développé, ses cycles menstruels apparaissent. L'ovule, libéré par un ovaire, peut être fécondé.

De multiples interactions énergétiques se produisent au moment de la conception. Les énergies du Ciel et de la Terre, ainsi que celles de la mère et du père, exercent alors une puissante influence sur l'état et le conditionnement du zygote.
 Ces quatre énergies se condensent lors de l'impact en formant le nucleus du conditionnement cellulaire de cette nouvelle vie.  Chaque partie du corps humain en résultant sera influencée par ce conditionnement énergétique.

samedi 25 novembre 2017

TR23 Si Zhu Kong / Sī Zhú Kōng / 丝竹空: Creux du bambou de soie

soie
Zhú bambou
Kōng vide / air / ciel / espace / en vain / pour rien

Caractéristiques particulières
·          Point de sortie du méridien
·          Pouls révélateur de Chamfrault
·         Niveau énergétique : Shao Yang (TR + VB )
Point important pour traiter les céphalées et les troubles des yeux.

VB1 Tong zi liao / Tóng Zĭ Liáo瞳子髎Creux de la pupille

Tóng pupille
jeune / petit / fils / enfant / personne / graine / 1er des 12 Rameaux terrestres (23h-1h)
  Liáo cavité articulaire

Caractéristiques particulières
·         Point de croisement (Hui) avec les méridiens de l’Intestin Grêle et du Triple Réchauffeur

·         Point He des méridiens distincts de Foie / Vésicule Biliaire.

·         Point du Système de l’Œil.
·         Point d’entrée.
VB1 est un point important pour une grande variété de problèmes oculaires. Le méridien divergent de la vésicule biliaire (Zú Shǎo Yáng Jìng Bié; 足少阳经别) et du foie (Zú Jué Yīn Jìng Bié; 足厥阴经别) se connectent à l’œil, et le foie s’ouvre aux yeux (couplé intérieurement – extérieurement avec le méridien de la vésicule biliaire).