mardi 14 mai 2019

le sacrum en médecine chinoise


L'os immortel
Les taoïstes appellent le centre sacré " l'os immortel" (Xian Gu /  Xiān gǔ仙骨), car il est la clé du succès dans le Xi Sui Qigong (qi gong de purification de la moelle et dans l'atteinte de l'objectif d'illumination et d'immortalité. Son centre est jaunâtre et son essence est d'énergie terrestre.

Le sacrum est composé de 5 vertèbres soudées et a 8 trous (en référence aux huit grottes immortelles). Les 4 trous de gauche sont yang et les 4 de gauche sont yin. 8 est le nombre de l'infini et la base du codage de notre ADN (64 bases).

dimanche 5 mai 2019

Si Xiang et Qi Gong

le Yin représente presque toujours une tendance à l'immobilité, tandis que Yang fait preuve de mouvement et d'activité.

Quand on lit un bigramme du Si Xiang, on lit toujours de bas en haut. Ainsi en ce qui concerne la pratique du Nei Gong, le bas représente l’intérieur du corps, tandis que la ligne supérieure indique une progression vers ce que fait l’extérieur du corps.

mercredi 1 mai 2019

Les trigrammes -composition, lecture et symbolisme

Les trigrammes font partie du langage de base du taoïsme, au même titre que le Yin et le Yang et les cinq éléments.

Composition d'un trigramme

Le Yang et le Yin ont été schématisés il y a environ 6000 ans, par des Yaos. C'est un code binaire où:
·         un trait plein représente le Yao Yang , qui symbolise ce qui est continu et éternel, non modifiable.

·         Un trait brisé représente le Yao Yin ,qui symbolise ce qui est voué au changement.
Partant du Yao Yang (trait plein) et du Yao Yin trait brisé, on obtient quatre paires de lignes fondamentales

En ajoutant à chaque paire une ligne supplémentaire de yaos yang et yin, on obtient 8 combinaisons fondamentales sous forme de trigrammes.

Chaque trigramme est une superposition de trois traits formé par la combinaison de Yaos Yin et Yang pour former huit trigrammes uniques, qui représentent les huit forces primordiales du monde.

Lecture des trigrammes.

La lecture des Yaos se fait de bas en haut,  le premier yao étant en bas du trigramme et en commençant par le centre pour aller vers l'extérieur lorsque les trigrammes sont en cercle.

Le symbolisme des trigrammes

Pour la fixation des deux traits(两仪, Liangyi) , il faut ajouter un troisième élément : le Vide médian (, Kong), qui d’une part signifie un élément tenant les deux autres ou le passage entre deux, et d’autre part signifie une chose qui s’en différencie.
Les trigrammes formés de trois traits représentant le Ciel, la Terre et l'être humain reflètent l'énergie universelle.
 Trois, c’est aussi dans l’univers bouddhiste les trois niveaux : extérieur, intérieur et secret. Secret veut dire qu’on ne peut pas le comprendre sans avoir été initié, c’est le cœur des choses, c’est ce qui est profond en nous. Le trigramme décrit donc dans son essence comment les choses passent ou interagissent entre le plus profond de ce que nous sommes et l’extérieur, les autres, l’environnement.
1.  Ciel-homme-terre

Chaque Trigramme est composé de 3 lignes (pleine ou brisée) qui représentent l'état de l'énergie dans les 3 champs d'énergie de l'environnement humain, les trois puissances

(三才, Sān Cái ):

              le Champ Céleste
             le Champ Humain,
             le Champ Terrestre (surface et sous-sol)
" La place inférieure dans le trigramme est la place de la terre, celle du milieu celle de l'homme, celle du haut celle du ciel. "
Les trigrammes formés de trois traits représentant le Ciel, la Terre et l'être humain reflètent l'énergie universelle.
Chez l'homme correspond trois points correspondant aux Trois puissances :
·         Bǎi  Huì  (百會 VG 20), au vertex, pour le Ciel;
·         Xuán Jī ( VC 21), en haut de la poitrine, pour l'homme.
·         Yǒng Quán (涌泉 Rn 1), sous le pied, pour la Terre;
Dans l'organisme humain les 3 Champs ont leurs correspondances dans les 3 Sections du corps. Ces sections sont en résonnance avec l'énergie des 3 Champs.
·         La partie inférieure du corps, ou Section Terrestre, du bassin aux pieds, est en résonnance avec le Champ terrestre;
·         la partie médiane, ou Section Humaine, de la taille au haut du tronc, est en résonnance avec le Champ Humain;
·         la partie supérieure, ou Section Céleste, du haut du tronc au sommet du crâne, est en résonnance avec le Champ Céleste.
Chaque champ se divise à nouveau en 3 pour donner naissance à 3 nouvelles fréquences d’énergie :
             Les trois trésors du Ciel : le soleil, la lune et les étoiles.
             Les trois trésors de l’Humanité : Jing (Essence), Qi (énergie vitale) et Shen (Esprit).
             Les trois trésors de la Terre : l’eau, le feu et le vent.
1.  soleil, lune, projection mutuelle du soleil et de la lune
Chaque Yao représente une unité de base des huit trigrammes et possède trois significations, lumière du soleil, lumière de la lune et la projection mutuelle du soleil et de la lune. Le trigramme Yao, en lui-même, est le symbole du mouvement de ces astres célestes.
3. Activité, manifestation création
·         Le trait le plus proche du Tao représente la substance, la matière, l’activité.
·         Le trait du milieu indique la manifestation, le comportement, l’expansion.
·         Le trait le plus éloigné est l’essence, la création
Le 1° trait est celui du bas. Le 1° représente l’impulsion de la dynamique du trigramme.
Le dernier trait représente la manifestation de ce qu’exprime le trigramme.
Trigramme équilibré :
  

mardi 23 avril 2019

Relation entre le bagua et le corps humain

Dans la pratique du Qi Gong, nous travaillons avec les huit niveaux du corps : peau muscles, tendons, fascia, vaisseaux sanguins, os, moelle épinière et sang. En tentant d’harmoniser ces huit couches pour engendrer leur coopération mutuelle, nous travaillons aussi avec les huit trigrammes du corps.
·         Qian (Ciel) représente la tête car c’est la partie la plus haute du corps.

·         Kun   (Terre) représente le ventre

·         Li (Feu) représente les yeux, ceux-ci étant les fenêtres de Shen (Esprit).

·         Kan (Eau) représente les oreilles, celles-ci étant les orifices des Reins.

·         Zhen (Tonnerre)représente les pieds, véhicule de la vie et du voyage spirituel.

·         Xun (Vent) représente les cuisses qui contiennent les énergies Yin et Yang permettant d’équilibrer le corps.

·         Gen (Montagne) représente les mains étant donné que, de même que la montagne, elles renferment l’énergie.

·         Dui (Lac) représente la bouche, qui exprime la parole tout comme un chaman chante la joie de la vie.

Le chiffre Huit devient un symbole de stabilité lorsque ces huit niveaux coopèrent dans leur production cyclique.

Le Ba Gua appliqué sur le ventre

Relation entre le Ba Gua et le visage
Le diagnostic du visage par les 8 trigrammes divise le visage en 8 parties, avec un trigramme attribué à chaque partie, chaque trigramme correspondant lui même à un organe:

Oreille droite associée au trigramme Zhen, correspondant au foie,

Front coté droit associé au trigramme Xun, correspondant à la vésicule biliaire,

Milieu du front associé au trigramme Li, correspondant au cœur,

Front coté gauche associé au trigramme Kun, correspondant a l’estomac,

Oreille gauche associée au trigramme Dui, correspondant aux poumons,

Joue gauche associée au trigramme Qian, correspondant au gros intestin,

Menton associé au trigramme Kan, correspondant aux reins,

Joue droite associée au trigramme Gen, correspondant à l’intestin grêle,

Milieu du visage associé à la Terre.

Il s’agit des trigrammes du ciel postérieur, le schéma Luo Shu.
A chaque partie de l’œil correspond un trigramme
Il s’agit d’un extrait du Yi Zeng Jin Jian ou « Miroir d’or de la médecine chinoise », écrit aux environs de 1740 par Wu Qian à la demande de l’Empereur. 
  
Kan :  La pupille
Elle renseigne sur l’état de l’humeur aqueuse et de l’humeur vitrée qui baigne la chambre intérieure de l’œil. Ce trigramme étant lié au Rein (Shen) en médecine traditionnelle chinoise, l’apparence de la pupille, nous donnera accès à l’état énergétique du Rein, et à celui des os avec lesquels ce dernier est en relation. 
Zhen : L’iris
Il est en relation avec le Foie (Gan) et les tendons du corps, son état nous renseignant sur ces derniers. Souvent également associé au trigramme Xun (Vent /Bois/Racine) dans un deuxième temps
Qian : Le « blanc de l’œil » ou sclérotique
Le blanc de l’œil est rond comme la voûte céleste, comme le Ciel. Il a la couleur du Métal en M.T.C. qui est en correspondance avec le Poumon (Fei)..  Son étude nous informera donc sur l’état énergétique de celui-ci qui sera lié à celui de la peau. Si nous avons par exemple une sclérotique rouge, c’est une chaleur pulmonaire, si elle est jaune, c’est une « chaleur-humidité » des poumons avec des encombrements.

Li : Les coins internes et externes de la sclérotique.

Ils sont en relation avec le Cœur (Xin), les vaisseaux sanguins et le sang. Si le rouge gagne dans les coins, nous avons ce que nous appelons un « Feu du Cœur », si les coins sont d’une couleur trop blanche et pâle, cela signifie un « Vide de Sang .

 Kun les paupières
Les paupières supportent le ciel et sont liés très symboliquement à la terre, qui est l'élément de la Rate (pi). L’Humidité (Shi) est en relation avec la Terre et cet organe. On dit qu’elle « entrave le mouvement du Qi ». Elle est de nature lourde, collante et entraîne des sensations de pesanteur. La Rate est liée à la chair. Des paupières anormalement gonflées et lourdes, par exemple, soulignent un dysfonctionnement énergétique de la Rate.

Le Ba Gua sur la paume de la main en relation avec le corps
Les 8 trigrammes suivant représente l'aspect terrestre des structures acquises du corps, de l'évolution et des changements de l'énergie yin et yang. 
Afin d'utiliser conjointement les huit trigrammes avec le carré magique, la paume du patient est divisée en 9 sections. Les huit trigrammes forment l'extérieur de la paume, tandis que le coeur de la paume (appelé Hall lumineux ou Ming Tang) aligne le carré magique des organes internes du patient. Le Médecin observe la couleur, le lustre, les dépressions ou gonflements de la peau, aussi bien que les veines bleues proéminentes apparaissant à la surface de la peau du patient. Ces observations sont à comparées aux organes et fonctions associées à chacun des 8 trigrammes qui gouverne cette région particulière de la paume du patient.
1. le TRIGRAMME Kan, situé à la base de la paume, est associé aux reins et à la vessie  du patient, ainsi que leur fonction urogénitale et de reproduction
2. le TRIGRAMME Kun, situé juste sur la paume sous le petit doigt, est associée au poumon gauche du patient organe et au  côté gauche de la poitrine (le sein gauche chez la femme).
3. le TRIGRAMME Zhen, situé sur la partie supérieure de l'éminence thénar du patient, est associé aux  fonction du foie et  de la vésicule biliaire du patient
4. le TRIGRAMME Xun, situé juste sur la paume, juste en dessous de l'index, est associée au poumon droite du patient et au  côté droit de la poitrine (le sein droit chez la femme)
5. le Hall lumineux (Ming Tang), situé au Centre de la paume, est associée à au Coeur ,  vaisseaux sanguins, et à la santé mentale du patient
6. le TRIGRAMME Qian, situé sur le bord latéral du talon de la paume juste au-dessus du pli du poignet, est associé au colon descendant et sigmoïde.
7. le TRIGRAMME Dui, situé sur le bord latéral de talon, à mi-chemin de la paume entre le petit doigt et le pli du poignet, est associé à Rate, au Pancréas et à l'Estomac du patient
8. le TRIGRAMME Gen, situé sur la partie inférieure de l'éminence thénar, est associée à l'appendice et au côlon ascendant du patient.
9. le TRIGRAMME Li, situé sur entre le milieu de la paume et l'annulaire, est associée à la circulation sanguine, au coeur et à la vue du patient.
Le modèle de Bagua postnatale du carré magique peut être superposé sur le corps humain pour l'observation, le diagnostic et le traitement. Par exemple :
·         2 et 4 représentent l'emplacement des poumons
·         3 et 7 représentent l'emplacement de la foie et la rate
·         8 et 6 représentent l'emplacement des reins
·         9 représente l'emplacement du Réchauffeur supérieur
·         5 représente l'emplacement du Réchauffeur moyen
·         1 représente l'emplacement du Réchauffeur inférieur

  

vendredi 5 avril 2019

Les relations entre le Sang et l'essence, les liquides organiques en médecine chinosie

Fonctions du sang en médecine chinoise

Le sang circule dans tout le corps; à l'intérieur, il atteint tous les organes (Zang et Fu); à l'extérieur, il atteint la peau, la chair, les tendons et les muscles.

Le Sang a deux fonctions principales, d'une part nourrir et humidifier les tissus organiques du corps entier, d'autre part servir de base matérielle à l'activité mentale et enraciner correctement l'esprit :

Circulaton du sang en médecine chinoise

Comme le Ying Qi, le Sang circule sans arrêt dans les vaisseaux pour répondre aux besoins de tous les organes et tissus. Il circule exclusivement dans les Vaisseaux. De ce fait, le bon état des Vaisseaux est une condition indispensable à la circulation et à l'activité physiologique du Sang.