mercredi 25 novembre 2015

Le Hun, l'âme éthérée-魂- La créativité, l'imagination

L’Ame Ethérée correspond globalement a la notion occidentale d’âme . Les Chinois l'appellent l'« âme spirituelle ». L’Ether vient du ciel. La traduction de hun par Ether signifie qu'il s'git de quelque chose de mystérieux. 
 
Le Yuan Shen est L' « Empereur ». Hun est le général en chef au service du coeur-empereur, “analysant la situation présente, sur le qui-vive, pour assurer éventuellement une mobilisation et défendre son souverain". Au Chapitre 8 des Questions Simples, on lit : "Le Foie est comme le général d'une armée car c'est lui qui décide de la stratégie". Ceci signifie que le Foie est responsable de tous les choix et de tous les plans d’une vie, mais les  idées, prévisions et plans qu'il produit doivent être approuvées par son supérieur. Le Foie propose mais c'est le Cœur qui choisit la direction vers laquelle il faut diriger tout le système corporel.
 
Il planifie, organise ses armées en fonction des forces en présence ; cela se rapproche de la fonction de Shu Xie (draînage et régulation), au niveau des projets de vie. Il stocke en prévision de l'avenir et prévoit, assurer les défenses. Ayant en charge la vision de ce qu'il  peut advenir, il "aplanit et régule" les souffles, le sang, les aliments, les émotions et les sentiments.
C'est à lui que l'Empereur, le Cœur, délivre le mandat de gouverner en cas d'urgence. L'empereur n'agit pas, mais le général des armées agit. Lorsqu'il y a urgence, car risque d'involution, le général des armées est sollicité pour agir et parler.
Le bon général gagne la guerre sans livrer bataille. Il voit et prévoit loin et large, sans obstacle ni entrave, avec souplesse et aisance : sa stratégie est telle que l'ennemi, certain de perdre, se retire.
Le HUN est très manifeste et très actif, et il est capable de s'adapter de façon incessante Le HUN aime l'agitation (DONG ). Dans ses mouvements, il demeure lié aux sentiments (QING ) et aux désirs (YU ). Jour et nuit, il consomme YUAN JING jusqu'au moment où il a épuisé l'énergie de YUAN SHEN. Alors le HUN abandonne l'enveloppe corporelle et s'en va. » 

Idéogramme du Hun

Le caractère chinois qui désigne l’Ame Ethérée se décompose en :
·         le radical gui , sur la droite dans le sens d’esprit de la personne défunte ou de fantôme . un ancien texte chinois, Le nuage est vent, le vent se rattache au Bois. Le vent est léger et disperse Le fantôme représente l'’esprit du ciel qui est entré dans le corps après la naissance, c'est-à- dire  le hun. L’Ame Ethérée est donc le gui, le cote nébreux , intuitif et non rationnel de la nature humaine.

·         Le radical des nuages, yun, sur la gauche, donne  une  indication  sur  la  phonétique (sa prononciation est proche de hun) qui signifie "nuage", La culture chinoise c’est la culture des nuages, la culture du hun, de l’intuition, sensations, Dans les temples, on voit des illustrations avec des gens marchant sur des nuages Dans la symbolique, comme les nuages sont hauts dans le ciel,  cela traduit que « Le hun vient du haut (ciel) ». elle montre  comment,  du  sol, une vapeur s’élève et s’amoncelle en haut pour former les  nuages.  mais  il  évoque  aussi  un  mouvement  ascendant  vers  le  Ciel,  qui  correspond  au Yang, à  un  développement, une montée. Les nuages voyagent dans l'immensité du Ciel. De  nature  yang,  les  Hun  sont  caractérisés  par  le  mouvement et l'activité, comme le sont les souffles. 
 
L’association de ces deux caractères traduit la nature même de l’âme éthérée: l'esprit du Foie est immortel comme un fantôme et libre comme les nuages qui dérivent dans le ciel.

Formation de l'âme éthérée

 L’Âme Éthérée, le Hun ne se forme pas au moment de la conception (comme l’Esprit et l’Âme Corporelle) ; Selon les vieilles croyances chinoises, elle est  la part de l’âme du ciel qui rentre dans le corps quelque jours avant la naissance, qui prend possession du corps 3 jours après la naissance et qui sort du corps au moment du décès,

Elle est « transmise » par le père. Le fait que l’Ame Ethérée soit transmise par le père après la naissance est significatif car il symbolise la nature sociale et relationnelle de l’Ame Ethérée (par rapport a l’Ame Corporelle). L’Ame Ethérée est responsable de nos relations et de notre faculté a communiquer avec les autres au sein de la famille et de la société. La cérémonie au cours de laquelle le père transmet un nom et l’Ame Ethérée au bébé, 3 jours après sa naissance, symbolise donc le fait que cet enfant se voit assigné une place dans la famille et dans la société. L’Ame Ethérée correspond à notre individualité, mais une individualité qui est vue par rapport a la famille et a la société.

Les Hun représentent la phase ascendante du TAI JI : le soleil levant de SHEN.
L'âme éthérée survit à la mort

Elle est éthérée par nature, par opposition à l’âme corporelle qui est physique, et elle survit au corps après la mort.

Pour que la mort survienne, il faut non seulement que l’Esprit meure, mais aussi que l’Ame Ethérée quitte le corps et que l’Ame Corporelle retourne a la Terre.
Zhang Jie Bin, dans le Classique des catégories, écrit : «l’Âme Éthérée suit l’Esprit ; si celui-ci est inconscient, l’Âme Éthérée s’éloigne »

Le Hun a un coté nuage (pour le retour vers le ciel)  et un côté fantôme (sous la terre). Parce qu'il monte au Ciel après la mort, le Hun est supérieur aux esprits des autres organes, à la mort, l’âme corporelle, le PO, meurt et retourne à la terre où il se décompose progressivement; Zhi Shen l'esprit du coeur s'éteint; Yi, l’intention de la rate meurt, Zhi, la volonté du rein meurt.
 C'est cet aspect immortel des esprits qui doit nous inciter à prendre soin aussi bien de notre âme que de notre corps physique pour le maintien en harmonie de tous les niveaux de conscience. L’âme éthérée peut être décrite comme "cette partie de l’âme qui [contrairement à l’âme corporelle] quitte le corps lorsqu’il meurt et prend alors une espèce de forme physique". Ceci est fort proche de la conception des grecs de l'antiquité qui considéraient l'esprit en tant que pneuma (qui signifie "souffle") et "l’âme" en tant que psyché (qui signifie "vent" ou "souffle Vital"). Dans cette optique, l’âme a donc une existence autonome.
Lorsque le hun est pur et s'il y a eu une préparation, il retourne vers le ciel, (Tian: monde d'énergies subtiles et immatérielles) sous forme de  Shen Ming  (esprit lumineux) par un tunnel de lumière, le champ énergétique du Zhi Yi Tian (Volonté et Dessein du Ciel) pour revenir au DAO  . L'âme éthérée s’échappe du corps par le point Bai Hui, la fontanelle. situé au sommet de la tête et entreprend son ascension vers la Grande Ourse pour retourner au ciel
  天。 神。HUN QI GUI HU TIAN. CI WEI SHEN. Les souffles des HUN retournent au Ciel. C'est cela qu'on appelle SHEN.
Lorsqu'il y est parvenu, il rend compte des actions et des pensées de l'individu durant son existence aux trois juges de la mort qui président à sa destinée. Ces derniers détermineront alors le degré de culture vertueuse de  la personne au cours de son incarnation. Il sera jugé et recevra une sentence, puis devra attendre le prochain cycle de réincarnation.
La fontanelle c’est  la  porte du ciel.  Le Hun entre et sort du corps à travers la porte du Hun (Hunmen ,魂門    V47, à 3 cun de l'épineuse  de D9)
·         Si le hun est impur, si le défunt possède encore de forts attachements émotionnels, en cas de mort traumatique, si les affaires n'ont pas été menées à leur terme, l'âme humaine ne peut pas élever sa résonance de vibrations et reste bloquée au niveau du plan inférieur vibratoire en errant sur la terre sous la forme yin d'un Gui ou fantôme.  le Hun reste à voyager dans l’espace comme une fumée.
Le Shen commence donc à s’échapper du corps suivi naturellement du Hun. S’il persiste en la personne un état conflictuel, s’il est tendu par des problèmes psychologiques qu’il n’a pas réussi à résoudre, le Hun risque d’être retardé dans son départ. Ensuite le Po accompagne dans sa décomposition progressive.
 La notion d’Ame Ethérée est étroitement liée aux croyances de la Chine ancienne dans les "esprits", les "fantômes" et "les démons". Selon ces croyances, il s’agit de créatures qui sont comme des esprits mais qui gardent une apparence physique et qui errent dans le monde des esprits. Certaines sont bénéfiques, d’autres maléfiques.
 ·         Les fantômes (Gui) ce sont les HUN impurs. Les Guis sont considérées comme des âmes éternelles ayant quitté les tissus du corps humain, mais toujours incapables de se détacher des expériences de la vie et qui ne peuvent pas retourner au ciel.
Ne pas se sentir bien en rentrant dans une chambre ou une maison relève du HUN; c’est le  HUN impur qui reste dans l’espace Il y a des fantômes. Le Hun charge seulement les gens dont le Hun est faible. Il faut toujours être très positif pour transformer.
La croyance en une âme qui survit au corps après la mort est très ancienne et remonte a avant l’époque ou les grandes théories de la médecine chinoise se sont développées, c’est-a-dire avant la période des Royaumes Combattants (476-221 av. J.C) et la dynastie des Han (221-207 av. J.C), depuis le milieu de la dynastie des Zhou (11e siècle a 771 AEC).
Avant la période des Royaumes Combattants (476-221.),  ces esprits étaient tenus pour les principaux responsables des maladies. Après les royaumes combattants, les origines naturelles des maladies (comme les facteurs climatiques ou le mode de vie) ont supplanté ces croyances qui néanmoins, n'ont jamais vraiment disparu, même aujourd'hui.
Il faut trois jours pour que PO et HUN retirent leur énergie du corps du défunt. Lorsque les gens meurent, il faut rester toujours 2-3 jours en prière. Il ne faut pas toucher les corps, allumer des bougies dans la terre, pour purifier l’énergie, pour que  le Hun monte vers le ciel. La mort du corps ce n’est rien. Il ne faut pas avoir peur de mourir. Ce n’est pas grave. Le hun est toujours là. Après la mort, ils deviennent, au Ciel, les mânes glorieux, les ling hun 靈魂, vénérés dans le culte des ancêtres.
Il faut 7 jours pour qu'un Gui retire complètement son énergie d'un corps mort.
En chine, lorsqu'un individu meurt, on pratique une cérémonie traditionnelle appelée Zhao Hun  ou "l'appel des Hun"; Un parent se rend sur le toit de la maison du défunt et appelle ses Hun,  les suppliant de revenir dans son corps.  Si les Hun ne reviennent pas les PO procèderont à leur descente dans la terre et les tissu du corps commenceront à se décomposer. Afin de s'assurer que les PO  restent dans le corps après son enterrement (et qu'ils ne sortiront pas hanter les vivants), la famille du défunt bouchent tous les orifices du corps, généralement avec du jade ou du riz (en fonction des moyens financiers du défunt), afin de les enfermer à l'intérieur.

L'âme éthérée réside dans le Foie
L'âme éthérée représente l'aspect mental et spirituel du foie. Au chapitre 9 des questions simples, on lit: "Le foie est la résidence de l’âme éthérée".  
Dans chaque organe, il y a un esprit à l'intérieur; Pour le foie, on peut parler d’âme, parce que l’esprit du foie vient du ciel. Pour le cœur, la rate, le rein et le poumon, on parle d’esprit.
Le Hun s'enracine dans le foie, et en particulier dans le Yin du Foie (qui inclut le sang du foie).Dans la chrétienté, l’âme, existe, mais n’est pas localisée. Dans la culture chinoise, elle est localisée dans la matière du le foie.
En pénétrant le foie, les souffles célestes prennent pour nom Hun  (âme éthérée). Le foie est quelque chose de merveilleux. Si vous coupez un morceau du foie, il repousse toujours, car c’est un esprit qui vient du ciel antérieur (à la naissance). Les autres âmes viennent du ciel postérieur. Comme l’arbre dans la nature, il symbolise la vie. L’âme éthérée est quelque chose de mystérieux. 
Par le foie, Hun s’enracine dans le Xue (sang).

陽。 , 仁。GAN SHI SHAO YANG. YANG XING YUN DONG. MU XING REN. Le Foie, c'est le petit YANG. La nature du YANG, c'est la circulation et le mouvement. La nature du Bois, c'est l'humanité.

, 焉。 GU HUN YI ZHU SHAN, GU CANG YU GAN YAN.
Donc, les HUN dirigent aussi le Bien. Donc, ils le mettent en recel dans le Foie. » (WU XING DA YI)

L'animal symbolique du Hun est le dragon bleu



Le Hun est souvent symbolisé par un dragon bleu vert. Il est appelé "les vapeurs du Dragon (Longyan)" et a pour surnom "Celui qui porte la lumière"(Hanming).Le dragon bleu est antérieur, c’est le Hun, l'âme éthérée , le cœur, postérieur, est le dragon rouge c’est le SHEN du désir.

Sur les représentations du dragon bleu,  il y a toujours une boule rouge avalée par un dragon bleu. Cette boule rouge représente le Shen du désir présent pour activer la vie, mais qu’il faut maitriser pour ne pas se laisser déborder. Le dragon rouge active une poussée de hun vers l’extérieur, en relation avec le cœur.
Dans le foie il y donc deux dragons, le rouge et le bleu. Le Shen du cœur nourrit le dragon rouge, après, nait le désir.   Si le dragon rouge est faible et qu'’il n’y a pas  de désir, la dépression intervient. Si le dragon rouge est trop actif, il se crée un problème mental
Le dragon bleu plonge et rebondit dans la mer. Le sang c’est comme l’océan, la mer. Il faut suffisamment de sang , comme le poisson a besoin d'eau pour nager. Si le poisson n’a pas assez d’eau, il saute tout le temps et sort de l’eau, il n’est pas calme. Si l’eau est profonde, le poisson reste en profondeur est très serein, calme. Quand le foie manque de sang, le « hun » est trouble. Pour avoir un Hun fort et stable, un dragon bleu serein et calme, il faut nourrir le sang.
 

Fonctions du Hun

Le Hun (yang) nous donne la capacité de voir le jour et de rêver la nuit. Hun est le terme se rapporte à l’intuition, l’imagination, la clarté de jugement, l’esprit de décision nécessaires pour élaborer un projet, la gestion des émotions, le jugement mais aussi à l’inconscient, en particulier l’inconscient onirique, les désirs,., les désirs, la richesse des projets.
Il représente la perception des faits, le tri des informations perçues, la faculté de communication avec notre environnement et avec les autres.
Il a la charge de nos projets créatifs, de nos plans et de nos rêves de vie dans le futur. Comme il contrôle l’imagination, il joue un rôle essentiel dans tout acte de création, par le dynamisme de l’impulsion créatrice. Une déficience de Hun réduit les impulsions, les désirs, l’enthousiasme, entraîne un appauvrissement de l’imaginaire.
Il est en relation avec la force de la parole, les pulsions, les passions.
Bien que logeant et appartenant au mouvement du bois, Hun (de même que Zhi, Po, et Yi) n’est pas soumis aux cycles des cinq éléments (cycle Sheng et Ke). Ce que l’on a nommé “les cinq trésors” ou “les entités viscérales”, sont en rapport de vassalité et sous la dépendance de Shen-Coeur-Empereur, dont l’équilibre est la condition de leur propre harmonie.

« Le Hun, en relation avec le Foie, génère les projets et donne toute sa richesse à l’inconscient (rêves, désirs…). Il est une force dynamique qui déclenche les impulsions nécessaire pour entreprendre une action. Il est en relation avec l’atavisme, l’instinct héréditaire, la force de la parole, les pulsions, les passions. Comme il contrôle l’imagination, il joue un rôle essentiel dans tout acte de création, en permettant l’élaboration d’une stratégie. Sa déficience réduit les impulsions, les désirs, l’enthousiasme, entraîne un appauvrissement de l’imaginaire et une incapacité à concevoir le plan d’une action future. Lorsque le Hun est perturbé, le sommeil est agité. Avec des rêves violents ou des cauchemars, les projets sont excessifs et incohérent, l’imagination débridée, les pulsions incontrôlables. »
Eric Marié
L'intuition
Le hun est responsable des pensées intuitives
Pour les chinois, avoir un projet relève du shen du cœur, mais c’est le Hun qui décide si le projet va réussir ou non. C’est le ciel qui décide.
De même, c'’est le Hun du malade qui décide de sa guérison. Le cœur est un guide, mais c'est ensuite  le Hun qui transforme.
Le cœur et le foie doivent fonctionner ensemble. C'est le but de la méditation de connecter  le néocortex et le cerveau limbique.

Imagination créative
Le Hun, lorsqu'il est pur, est la source de laquelle jaillissent créativité et inspiration. Hun, c’est l’imagination, jaillissant comme le vent, et qui part dans toutes les directions.
Les créatifs ont un hun très puissant qui leur permet de créer en étant la source des images qui s'imposent à l'artiste. Ils reproduisent le hun sur les tableaux. Mais trop d'imagination rend le Hun trouble. Le hun impur de Van Gogh, qui, atteint de folie, n’avait plus le hun dans son corps, a envahi sa peinture. Dans les tableaux de van Gogh, il y a des spirales partout, il y a du hun dedans.

Si une femme a des sensations (se sent gêné,..) lorsqu’un homme la regarde, c’est le hun qui en est à l’origine. Si une femme ne sent pas le regard d’un homme, c’est qu’il n’y a pas de hun dans le regard de l'homme, seulement le Shen du coeur. C’est la même chose lorsque des créateurs créent quelque chose de magnifique.

La logique ne permet pas de créer seul, il faut aussi la spontanéité. Un proverbe chinois dit  : "Votre idée vient du cœur, votre création vient du ciel".  Même sens que "aide toi, le ciel t'aidera". Ce n'est pas vous qui décidez, c'est le Hun du foie qui décide

Il y a une imagination vraie et une imagination fausse. Si le hun est de bonne qualité, ce que vous allez imaginer sera de l’ordre de la vérité. Si le hun est trouble,  l’imagination sera fausse. Lorsque vous ressentez des sensations en imaginant, votre Hun est réel.

Jugement
Le juge est là pour canaliser et prendre les bonnes décisions. C’est pourquoi le psychisme du bois est si important pour la régulation des justes pensées et surtout des sentiments. Le Hun a la charge de protéger son Empereur en créant la fluidité des sentiments.

Le jugement est correct, si le Hun est clair. Le juge a besoin d’un Hun pur. Si le juge a un Hun trouble, il pourra se tromper. L'analyse par l'esprit du cœur est insuffisante pour parvenir à la vérité. Il faut l'analyse et l'intuition simultanément.
L’avocat a besoin de logique, il travaille avec le Shen du cœur. Mais le juge a besoin de Hun.
La médecine occidentale, qui  ne fait qu'analyser a toujours besoin de machines pour examiner et contrôler.

Sans connaissance, on ne peut rien inventer. Mais avec des connaissances et le seul esprit cartésien, on ne peut pas découvrir quelque chose. Il faut les deux,  pour qu'une découverte soit faite.

L’esprit du cœur analyse de manière superficielle, tandis le hun analyse en profondeur parce que l’esprit du cœur vient après la naissance. Une analyse par l'esprit du coeur est conditionnée par nos connaissances, nos a priori (par exemple, une bouteille nous fait penser à une boisson). Ces connaissances nous trompent et nous dévient de la réalité.
Pour pratiquer un diagnostic sur un patient, il faut se connecter avec le  Hun,  pas avec l'esprit du coeur. Soigner, c’est sentir le Hun du patient « saisir le Hun » en chinois.
L'esprit du coeur est très intelligent et peut tout cacher, mais le hun est plus puissant et ne peut cacher la vérité. Le Hun permet de comprendre les autres sans qu'ils aient besoin de parler. Il suffit de regarder les patients pour voir si leur hun est trouble, il n'est pas besoin de communiquer avec eux
Décision
La décision du cœur relève d'un état postérieur. Toute décision prise par le coeur seul, sera prise par le mental et sera trouble. Le hun a la fonction de prendre une décision claire. Si le foie est clair, il maitrise le cœur. Si le hun est pur, la décision du cœur est bonne. Si le hun n’est pas bon, votre décision est trouble.  Quand le sang et le qi du foie est trouble, les décisions ne sont pas tranchées.

En médecine chinoise, il est dit que c'est la vésicule biliaire, Dan,  qui, en conservant et régulant un liquide pur, a la charge de juge et  prend une décision(Su Wen ch.8). Mais dans le taoïsme, la décision vient du foie pas de la vésicule. Il n’y a pas d’esprit dans le yang, dans les entrailles, seulement dans les organes, dans le yin, mais les entrailles ont une relation avec le yin des organes C’est le foie qui donne le message à la vésicule Biliaire . La vésicule est la manifestation du foie. « Le yin ouvre le yang ».Pendant le travail de méditation de la petite circulation céleste, les 6 racines pures doivent être fermé. La méditation ne se résume pas à ne penser à rien, méditer sert à  provoquer des images intérieures.  C’est la sagesse de la méditation. Dans le taoïsme, quand l’eau des reins est activé, les  huns sont très clairs. Quand le hun est clair, tout communique entre l’intérieur et l’extérieur.
   
Le sommeil et les rêves
L’Ame Ethérée a une influence sur le sommeil et les rêves. La durée et la qualité du sommeil sont liées a l’état de l’Ame Ethérée. Elles dépendent aussi de l’état du Sang du Foie, et l’influence que le Sang du Cœur a sur le sommeil recoupe celle du Sang du Foie.
Durant le sommeil, l'élément foie-bois du cerveau traite les informations perçues dans la journée.
Lorsque le sommeil est profond, l’âme voyage dans l’inconscient, sort pour se recharger . Le Hun a besoin de retourner à l'origine, de communiquer avec le ciel pour se recharger comme un portable, pour nettoyer et entourer le hun.;
A 1h du matin, il faut dormir profondément, pour que le hun sorte par les fontanelles par BAI HUI, point de réunion du vaisseau gouverneur et du vaisseau conception et qu'il voyage. Si à 1 heure du matin, on ne dort pas, le hun devient trouble, ne voyage pas assez, ne se recharge pas assez; on ne dort pas bien et le lendemain, le Wei qi (énergie défensive) est trouble, la vision sera trouble et on est fatigué. Le matin au réveil le hun retourne dans le corps. Plus on dort profondément, plus on rêve, plus le Hun voyage loin, plus il retourne à l’origine, plus il se recharge et plus il permet de se sentir en forme et de ressentir plein de force avec beaucoup de lumières dans les yeux, le lendemain au réveil, car le hun s’est bien rechargé. Certaines personnes dorment beaucoup, mais n’arrivent pas à entrer en ondes DELTA. Elles sont toujours fatiguées en raison des  toxines humidité-chaleur dans le foie, d'un blocage du foie.
Il faut dormir, non seulement pour se reposer, mais aussi pour  que le hun voyage et se recharge. Les taoïstes parlent de chemin d’immortalité.
Les rêves
Le Hun s’exprime dans les transes et les rêves. Comme il est de la nature de l’Ame Ethérée d’errer la nuit, elle vagabonde la nuit, donnant naissance aux rêves.
 Si l’Ame Ethérée est bien ancrée dans le Foie (le Sang du Foie ou le Yin du Foie), le hun est stable, le sommeil est normal et profond, les rêves sont courts, agréables et ne sont pas trop nombreux.
 
Le vide de Sang et/ou de Yin du Foie prive l’Ame Ethérée de sa résidence dans le Foie; L'âme éthérée erre et se manifeste comme cause d’insomnie ou de rêves excessifs
le pied reçoit le sang et vous pouvez marcher;
la paume reçoit le sang et vous pouvez serrer;
la main reçoit le sang et vous pouvez saisir
Si on a de mauvaises énergies ou s' il y a des mauvaises énergies dans l'environnement,  le HUN a besoin de les chasser et de lutter contre les mauvaises énergies ce qui se manifeste dans les cauchemars. Les cauchemars ne sont pas négatifs. Ils témoignent seulement d'un combat du hun contre une mauvaise énergie.
Notre état détermine le fait que le hun aille loin ou non . En mauvaise santé ou avec une mauvaise énergie dans la pièce, le Hun ne peut pas retourner vers le ciel. C’est pourquoi vous avez des manifestations pendant vos rêves. Le hun est semblable au le soleil. Les nuages ne peuvent pas cacher entièrement le soleil, mais l’empêche d’éclairer. Toutes les mauvaises énergies empêchent que le hun manifeste la vérité
Le chapitre 2 du jin hua zong ji ou « Traité du secret secret de la fleur d’or » nous permet d’établir une relation fonctionnelle supplémentaire avec les yeux :
惟有魂神之所藏也。魂晝寓於目夜舍於肝。寓目而視。舍肝而夢夢者神遊也九天九地剎那歴遍。- Wei you hun shen zhi suo cang ye. Hun zhou yu yu mu ye she yu gan. Yu mu er shi. She gan er meng meng zhe shen you ye jiu tian jiu di cha na li bian.
« Seulement il y a le hun qui constitue le recel de l’esprit. Durant le jour le hun habite les yeux. Au cours de la nuit, il s’abrite dans le foie. Habite-il dans les yeux ? ... alors il voit. Abrité par le foie, alors il rêve. Les rêves sont les vagabondages de l’esprit individuel à travers les neuf cieux et les neuf terres : il les parcourt en tous sens en un seul clin d’œil»
Si le hun constitue « le recel de l’esprit », on voit qu’il peut exprimer sa relation à la conscience à partir de deux lieux du corps qui symbolisent deux modes :
-   les yeux qui s’ouvrent le plus souvent en même temps que le jour paraît et qui synthétisent l’ouverture de tous les orifices sensoriels à la conscience de veille. Dans ce cas ils constituent les portes d’entrée du cerveau et entretiennent sa vigilance diurne.
-   le foie qui représente le thésaurisateur du sang, donc l’abri du hun. A son niveau le hun peut exprimer sa conscience nocturne et organiser la vie onirique à travers d’innombrables possibilités d’images et de scénarios
Le sang en tant que substrat circule à tout moment aussi bien au niveau des yeux qu’au niveau du foie mais le hun en tant que fonction de la conscience chargée de la mise en relation et de la communication avec le monde comme avec soi-même, fait alterner régulièrement ses séjours en direction du monde extérieur (les yeux et la veille) ou en direction du monde intérieur (le foie et les rêves).
Ainsi, lorsque le Hun est dans les yeux, nous avons la visualisation externe; quand il est dans le foie, nous avons la visualisation interne comme dans les rêves aux frontières de la conscience (que les Chinois décrivent comme le "9 Cieux et 9 Terres).
Les personnes qui souffrent d'un vide de yin important peuvent avoir la sensation de flotter pendant quelques  instants, juste avant de s'endormir: on dit que cela provient de l’âme éthérée qui "flotte" car elle n'est pas enracinée dans le Sang et le Yin.
Citant un texte ancien, Psychologie médicale chinoise dit : Lorsqu’on rêve beaucoup, l’Âme Corporelle est limitée par Hun ; lorsqu’on se réveille, l’Âme Éthérée a remporté la victoire sur l’Âme Corporelle.
Si des rêves excessifs et l’insomnie sont provoques par l’Ame Ethérée qui erre a l’excès la nuit par manque d’ancrage dans le Sang du Foie et le Yin du Foie, il est nécessaire de calmer l'esprit, d' ancrer l’Âme Éthérée au Foie, de nourrir le sang du Foie, car le sang est alors insuffisant dans le foie et de nourrir le Yin du Foie  :
-          avec des plantes acides et astringentes tel que  Mu Li Concha ostreae, Long Chi Dens Draconis, Suan Zao Ren Semen Ziziphi spinosae ou Bai Shao Radix Paeoniae alba . Il y a une corrélation intéressante entre la qualité astringente et absorbant de ces herbes sur le plan physique et leur utilisation pour calmer le Shen et "absorber" le Hun pour le ramener le foie.
-          utiliser F-8 Ququan, RM-4 Guanyuan et Rte-6 Sanyinjiao (en tonification).
Pour calmer un excès de manifestation Hun, il faut disperser le point 3F, Grand Carrefour (sur le dos du pied, dans la dépression entre les tendons du premier et du deuxième orteil).par pression circulaire forte le soir pendant cinq minutes.
Toutefois, il se peut aussi que l’Ame Ethérée ne soit pas ancrée dans le Foie parce qu’elle est agitée par des facteurs pathogènes comme la Chaleur ou le Feu. Cette absence d’ancrage de l’Ame Ethérée dans le Foie est due a une cause de type Plénitude. Les rêves provoques par une Plénitude sont appelés les 12 Plénitudes et les rêves provoqués par un Vide se nomment les 15 Vides .
Classification des rêves
Le Classique des catégories de Zhang Jie Bin distingue six formes de rêves :
1. Les rêves normaux, non associes a une émotion particulière.
2. Les rêves avec choc émotionnel , qui se caractérisent par de la peur.
3. Les rêves avec inquiétude , qui se caractérisent par un sentiment d’inquiétude par rapport aux événements du jour.
4. Les rêves avec sommeil quand, après le réveil, la personne a encore l’impression de rêver.
5. Les rêves avec plaisir .
6. Les rêves avec peur , qui se caractérisent par de la peur et de l’anxiété.
Troubles du sommeil
Tous les troubles du sommeil et des rêves (cauchemars, terreurs nocturnes), le manque de tonus, la spasmophilie, certains troubles de la personnalité (névroses, schizophrénie, comportement hystérique; ..) sont particulièrement liées a l’Ame Ethérée et imputables en partie au mauvais fonctionnement de la loge énergétique foie-bois.

Le somnambulisme, au cours duquel l’Esprit est inactif, est provoque par le Hun,.  Le somnambulisme est traité par l'émission de Qi dans le Hun Men V47 (porte du Hun) de la personne.  Mais il est possible que le PO joue également un rôle actif dans cette affection, lorsque la personne a des réactions violentes pendant son sommeil.
 
La rêverie
 Enfin, l’Ame Ethérée est également responsable de la rêverie. Dans le Classique des catégories, Zhang Jie Bin écrit : "Quand le sujet paraît absent, comme en transe, c’est que l’Âme Éthérée erre sans résidence"
Il dit aussi : Lorsque quelqu’un est en transe, comme dans un rêve, cela vient de ce que l’Âme Éthérée nage sur les bords [de la conscience].
Ainsi, lorsque le Sang du Foie ou le Yin du Foie souffre de vide, l’Ame Ethérée erre a l’extérieur, comme dans un rêve, et la personne n’a pas de but clair, ni de direction dans sa vie. Le trouble de déficit de l’attention (TDA) peut aussi se caractériser par le mouvement de l’Ame Ethérée dans le cadre de la rêverie.
Diagnostic par les rêves
 Les rêves sont utilisés dans la recherche du diagnostic en médecine chinoise. Chaque niveau de rêve donne un niveau d’analyse. On rêve souvent de la cause du problème 
Le langage des rêves est également intéressant. Les rêves nous parlent en utilisant un langage symbolique précisément parce qu’ils viennent de l’Ame Ethérée et non de l’Esprit.
Si le hun est trouble, votre rêve seront désordonnés et faux. Il existe des vrais et des faux rêves. Cela dépend de la qualité du hun.
 
Le rêve au sens large
D’autre part, l’Ame Ethérée est également responsable des rêves au sens large, c’est-a-dire nos rêveries, nos idéaux, nos objectifs, nos projets et la direction générale de notre vie, qui, sans cela, serait en totale dépression, avec un sentiment d'inutilité. Lorsqu’une personne a un rêve dans sa vie, ce dernier dépend de l’activité de l’Ame Ethérée. Ainsi, l’Ame Ethérée a une influence sur nos rêves de la nuit et nos rêves de vie à l’état de veille.
L’Ame Ethérée aide l’Esprit, Shen, lors des activités mentales.
Cette relation est particulièrement importante car leurs énergies doivent être continuellement coordonnes. Le Hun nourrit l’Esprit (Shen), qui  est lié à la pensée rationnelle et logique,  en lui fournissant de l’intuition,  de l'inspiration,  de la créativité. des rêves (au sens des rêves que l’on a dans la vie), des objectifs, d’e l'imagination, de projets, des archétypes.


La droiture des cinq méridiens, texte de la dynastie des Tang, dit : La connaissance dépend de la pureté de l’Âme Éthérée .

Un Esprit sans Ame Ethérée serait comme un ordinateur puissant sans logiciel. Il est intéressant de voir que des philosophes modernes disent la même chose. Searle écrit : La façon dont le système fonctionne est que le cerveau est un ordinateur digital et ce que l’on appelle « l’esprit » est un programme ou un ensemble de programmes informatiques digitaux. L’esprit est au cerveau ce que le logiciel est au disque dur.


l'âme éthérée correspond au va et vient de l'esprit
Lorsqu’on décrit l’Ame Ethérée, les idées de mouvement , de tourbillon , d’errance sont toujours présentes. La forme ancienne du radical chinois qui est dans le mot Hun montre le mouvement tourbillonnant de l’âme de la personne décédée au royaume des esprits.
Les mots tels que « mouvement », « aller et venir » et « nager » sont souvent associés au Hun.


Le mouvement que l’Ame Ethérée donne a l'esprit se traduit de nombreuses façons : mouvement de l’âme en dehors du corps au moment du rêve, mouvement de la vie quotidienne de chacun sous forme de désirs et d’idées, mouvement vers les autres dans le cadre des relations humaines, mouvement en termes de projets et de plans.
Le wu xing da yi l’exprime ainsi : 魂以運動為名. Hun yi yun dong wei ming. « Le hun est le nom de ce qui est en mouvement et circule. »
 
L’Axe spirituel, au chapitre 8 évoque le mieux la fonction déterminante dans la dynamique de l’esprit : « L’Âme Éthérée, c’est le va-et-vient de l’Esprit, Shen» (sui Shen wang lai wei zhi Hun)
ou, en d’autres termes,
隨神往來謂之魂。Sui shen wang lai wei zhi hun.  : “Ce qui suit Shen dans ses allées et venues, c’est le Hun” - Ling Shu au chapitre 8.
L’Ame Ethérée , le Hun , apporte à l’Esprit son mouvement et sa direction.
Grace a l’Ame Ethérée, l’Esprit, comme le Bois,  peut se projeter a l’extérieur et entrer en relation avec les autres dans le cadre des relations humaines., et peut aussi se tourner vers l’intérieur pour recevoir ’intuition, ’inspiration, créativité,   rêves au sens des rêves que l’on a dans la vie), imagination, projets et images qui proviennent de l’inconscient (symboles et archétypes).
Les "allées et venues" du Hun se font avec souplesse, aisance et liberté à l'image de la sève de l'arbre circulant sans obstacle jusqu'aux extrémités des racines et des branches
L’Ame Ethérée est responsable de notre capacité à avoir des relations avec les autres, d’interagir avec eux et se sympathiser avec eux Il touche tous les types de relations, comme le mariage, la relation amoureuse, les relations familiales et professionnelles..
Cette capacité de mouvement et de projection a l’extérieur est en relation étroite avec les mouvements libres et rapides qui caractérisent le Qi du Foie. Le médecin contemporain Wang Ke Qin dit : Hun implique le mouvement .
Lorsque l'esprit d'un individu pénètre dans le corps d'un autre au cours de l'état de transe médiumnique, son Hun annihile temporairement le Shen de son hôte.Le Hun doit aussi être condensé, rassemblé et restreint par le Shen. Si celui-ci est affaibli et ne contrôle pas le Hun, ce dernier se déplacera excessivement, ce qui provoquera un foisonnement d'idées chez l'individu, qui n'en accomplira jamais aucune, pouvant le conduire à la frustration. Le mouvement des idées à l'intérieur du corps doit être contrôlé, sinon il devient ingérable et peut conduire à la folie.
Si les Hun sont perturbés, le Shen (la conscience) est alors séparé, confus, isolé, sans but, stérile et privé de rêves.
La connaissance dépendant de la prise de conscience des Trois Âmes éthérées du Hun, celles-ci sont par conséquent considérées comme des collecteurs d'informations. Cependant le Hun n'interprète pas, ne rationalise pas et n'analyse pas ce qu'il rassemble ; il transmet au Shen - chargé de la pensée rationnelle - de l'intuition et de l'inspiration qui aide à faire le tri.
Il est essentiel que le Shen permette au Hun de rentrer et de sortir du corps, et il est tout aussi important pour le Hun d'apporter une direction et un but au Shen.
Le Hun est l'ombre du Shen
« Le Hun est l’ombre du Shen » seulement dans la mesure où il est capable d’établir des conclusions immédiates et simples, mais cette aptitude est frustre par rapport au Yi. le Hun n’établit pas les différences et les analogies.
Zhang Jin Bie explique dans le Classique des Catégories que ces esprits suivent l’esprit comme son ombre, mais que s’il est inconscient, ces esprits s’éloignent.
Lorsque l’organisme est menacé dans sa perpétuation, et qu’il lui faut réagir très vite, le Yi est déconnecté et le Hun (l’ombre de Shen) qui agit par excitation-réflexe, prend les commandes. Or, pendant ces périodes, toutes les sensations continuent d’être enregistrées elles sont emmagasinées par le Hun sans que celui-ci n ’ effectue aucun classement logique ou analogique car ce n’est pas sa fonction. C’est la mémoire inconsciente.
Dans le Hun, toutes les informations sont de valeur identiques. C’est pourquoi en cas de déséquilibre, nous trouvons en lui des impulsions aliénantes (parce que non contrôlées). C’est dans le Hun que 1’on peut implanter des ordres par transe hypnotique. Le Hun intervient dès qu’une situation de danger est perçue dans l’environnement.
Le meilleur point pour stimuler le va-et-vient de l’Âme Éthérée est VB-40 Qiuxu, en association avec V-47 Hunmen.
Les yeux et la vision
Les Hun sont responsables de la vision physique, mentale et spirituelle.
L’Ame Ethérée est en relation avec les yeux et la vision. On peut facilement rattacher cette relation avec les yeux au fait que l’Ame Ethérée s’enracine dans le Sang du Foie, car ce dernier nourrit les yeux. Quand l'énergie du Hun irradie des yeux, les yeux sont brillants et le regard captivant. C'est le cas des yeux des enfants , dont le Hun, resté pur, n'est pas encore restreint. La  qualité qui sort des yeux, c’est le Hun  Il faut savoir distinguer la vraie lumière de la fausse. Un bon thérapeute peut établir un diagnostic de l'état du Hun d'une personne (et de la relation entre le Hun et le Shen) en observant la qualité de présence ou d'absence dans son regard
Tang Zong Hai dit : Quand l’Âme Éthérée gagne les yeux, ils peuvent voir .
Outre la vision physique, l’Ame Ethérée peut aussi nous fournir une vision de la vie, c’est-à-dire la capacité a avoir des rêves, des projets et de la créativité.
Sur le plan psychique, l’Ame Ethérée nous ouvre les yeux et nous permet de comprendre. La nuit, c’est l’Ame Ethérée qui nous permet de voir pendant les rêves.
Le secret de la fleur d’or, au chapitre 2, dit : Dans la journée, l’Âme Éthérée est dans les yeux et la nuit, dans le Foie. Lorsque l’Âme Éthérée est dans les yeux, les yeux peuvent voir correctement ; quand elle est dans le Foie, la personne rêve .
Étant liés à la faculté de rêver et aux yeux, certains maîtres en Qi Gong pensent que le mouvement rapide de l'œil (REM) associé au rêve correspond à la méthode des Hun pour décharger les leçons de la journée dans le Shen (Cœur) par l'intermédiaire de l'esprit subconscient,
On peut observer le phénomène de vision intuitive chez des personnes qui ont le don de "vision". Par conséquent, le Hun  est aussi chargé de la perception spirituelle, indispensable pour d'un individu développe pleinement son potentiel profond.
Ainsi, l’Ame Ethérée est responsable de la vision de trois façons différentes : la vue au niveau physique, la vue pendant les rêves nocturnes et la vision que l’on a de la vie.
Les points les plus efficaces pour exercer une influence sur l’Âme Éthérée et la vue sont VB-37 Guangming, F-2 Xingjian et V-18 Ganshu.
Le courage
Les Hun influencent le courage chez l'individu; c’est pourquoi on appelle parfois le Foie "l’organe résolu" : le Foie sert de résidence aux Hun du corps et régit la peur.
La force de l’Ame Ethérée provient surtout du Sang du Foie.
Lorsque le sang du foie est abondant, et le Hun fort, la personne est courageuse, ne connaîtra pas la peur ou la dépassera, est capable de faire face aux difficultés de la vie,, et osera même agir en conséquence, aura une conduite très créative et une grande résolution dans sa vie.
Lorsque le Sang du Foie souffre de vide et que l’Ame Ethérée est indécise, la personne sera timide et craintive, aura des  difficultés à rassembler les informations et à prendre des décisions : il (ou • elle) manquera de courage et de résolution, se sentira facilement découragée, démotivé(e) et apathique , n’affrontera pas les difficultés ni ne prendra de décisions, . Une sensation vague de peur, le soir, a l’endormissement est aussi due a un manque d’enracinement de l’Ame Ethérée

En cas de déséquilibre, le Yang du Foie s’élève facilement, ce qui provoque de la colère ; la colère peut devenir de la violence quand le Hun est en excès.
La capacité à planifier
L’Ame Ethérée influence notre faculté à planifier notre vie et a lui donner un sens. avec l'aide du Shen, Une personne, qui souffre de confusion mentale et dont la vie n'a plus de sens, peut être comparée à l'errance sans but des Hun, dans l'espace et le temps. Il s'agit d'une importante caractéristique d'une dépression majeure.
Si le Foie(et plus particulièrement le sang du foie)  est florissant,  le Hun est fermement ancrée, nous aide à organiser notre vie. avec sagesse et créativité en nous donnant une perception claire de la direction à prendre.
Si le sang du foie et le yin du foie sont insuffisants, l’âme éthérée n'a pas de base solide et ne peut donner un sens à notre vie. Si le sang du foie et le Qi du foie sont déficients,  le va-et-vient de l’Ame Ethérée est insuffisant, Le manque d’orientation dans la vie et un sentiment de confusion mentale et spirituelle sont a l’image de l'errance sans but de l’Ame Ethérée, Ce manque d’orientation et de rêves dans notre vie représente un trouble spirituel courant et une caractéristique importante de la dépression.
 
Les Hun contrôlent le voyage de l'esprit
Les Trois Ames Éthérées, accompagnées par la conscience de l'individu, agissent comme une seule unité à laquelle on se réfère parfois sous le nom d'âme-esprit, et qui permet à l'individu de connaître la localisation précise des « routes des esprits »qu'elle emprunte lorsqu'elle quitte le corps. Sinon, lorsque les Hun voyagent, le Shen de la personne sortira et cette dernière n'aura aucun souvenir des endroits qu'il aura visité dans les royaumes spirituels.
Quand le HUN voyage à l’extérieur, il faut que l’esprit du cœur soit clair. Si le cœur n’est pas clair, il y a plusieurs troubles :
·          Si on n’est pas conscient, il n’y a pas d’effet pour le corps, le cerveau est lent.
·         Si l’esprit du cœur n’est pas clair pour accompagner le HUN, les gens ont alors trop d’imagination.
·         Si le cœur n’est pas prêt et le HUN est parti,  il ne peut pas revenir.  Les malades de l’imagination, les maniaques, etc. ont leur HUN trouble et un cœur pas clair, qui ne peut pas contrôler le hun.
Le Shen du cœur permet de voyager dans le conscient, le Hun voyage dans l’inconscient. C’est pourquoi quand vous faites des méditations, du qi gong, de temps en temps, vous arrivez dans l’inconscient.
En abritant le Shen pour "le voyage de l'esprit (l'esprit voyageant en dehors du corps physique), le praticien en Qi Gong a la possibilité de diriger consciemment les pérégrinations des Hun
Lors d'une méditation profonde, les Hun peuvent quitter le corps physique pour s'adonner au voyage de l'esprit, provoquant un état végétatif du corps physique.
Sans la pratique du Qi gong, le Hun peut vagabonder, se perdre et devenir incapable de retrouver son logis. Les maîtres de méditation ou les personnes qui ont une longue pratique du Qi gong peuvent sans danger laisser leur Hun voyager longtemps hors de leur corps car il pourra toujours le réintégrer facilement.
Le voyage de l'esprit est différent du voyage de l'âme, correspondant à l'âme humaine voyageant en dehors du corps physique en étant connectée au Dan tian moyen par la « corde de vie » d'argent.  L’esprit du cœur contrôle le HUN. Aussi faut-il  que les deux organes , le cœur et le foie, soient prêts pour le voyage.
Pendant une méditation, le hun voyage. Imaginer la mer lors d'une méditation en ressentant son odeur, entendant son ressac traduit une connexion véritable du Hun avec la mer, sinon ce n’est que de l’imagination. Si on ne sent pas, cela veut dire que les organes (le foie et le cœur) ne sont pas prêts pour voyager. Si le cœur et les reins sont prêts, la relation avec le foie n’est pas loin. Le Foie est le résultat de l’harmonisation entre le cœur et les reins.
Comment se connecter avec le foie pour que le HUN voyage et arrive dans le préconscient ?
Après une préparation Qi Gong Tuina, lorsque le  cœur et les reins sont bien connectés, on effectue une projection sur le qi du foie. pour stimuler l’énergie du corps humain plus rapidement, pour sentir la connexion avec le Hun, l’âme du foie.
Dans l’ancien temps, dans la pratique, pour ouvrir le vaisseau gouverneur, on tapait son dos contre un arbre, pour entrer en communication avec l’arbre, on attendait les vibrations, et après on faisait une méditation assise. C’est très efficace.

Les trois âmes éthérées

Depuis la Dynastie Han (206 avant J.C. – 220 après J.C.), les chinois ont prétendu qu’il existe trois Hun.
Le Hun représente les activités énergétiques et spirituelles qui opèrent à trois niveaux d’influence en inspirant directement le Shen et en étant inspirées par lui. Les trois âmes éthérées du Hun viennent du ciel et les anciens chinois les considéraient comme un état d’énergies et d’êtres subtils et immatériels. Par conséquent, elles font partie des aspects spirituels de l’individu qui peut voyager par l’esprit.Certaines pratiques taoïstes utiliseront ces trois Hun pour représenter trois niveaux de la vie intérieure : spirituelle, mentale, émotionnelle.
Les Trois âmes indiquent en fait le hun du ciel, celui de la terre et celui de lh'omme, respectivement Taiguang, shuanglin et Youqing
Dans la chine ancestrale, les trois âmes éthérées possédaient différentes personnalités spécifiques aux responsabilités spirituelles de l’âme incarnée par l’individu. Les trois âmes éthérées étaient appelées Tai Gang, Shang Ling et Yu Jing :


 
 
Lumière foetale ou  Lumière brillante , est animale et commune aux animaux et aux humains , c'est à dire que le Hun est essentiel. Si vous avez toujours le Hun, vous avez une sorte de lumière dans votre corps et vous êtes vivant. Si la lumière part petit à petit, le Hun est prêt à partir définitivement (mort).
Le Hun connu sous le nom de Tai Guang réside à l’intérieur du Dan Tian supérieur et se situe dans la cavité crânienne juste en-dessous du point Bai Hui VG 20 (cent réunions). Tai Guang représente l’expression la plus élevée de l’énergie Yin et Yang harmonisée à l’intérieur de la forme humaine. IL est connecté au niveau énergétique au Dan Tian supérieur et au Ciel et recherche la pureté physique, mentale, émotionnelle et spirituelle. 
 
Dans les temps anciens, un chinois est allé rendre visite à un glorieux, riche et puissant chinois. Constatant que la lumière du Hun de ce puissant était parti, il  lui annonça qu'il allait mourir dans un délai d'une semaine. Dans beaucoup de maladies, on ne se sent pas mourir. Le puissant dit à ce médecin qu'il n'était probablement pas aussi fort qu'il le disait et lui proposa de lui régler la séance. Le médecin refusa de se faire payer "je ne prends pas l'argent de la mort".  Ce puissant est mort la semaine suivante.
 
Si un seul hun est abimé, cela va encore, même si on perd un peu la tête. Si deux Hun sont perdus, vous êtes dans un état grave. Si ce Hun là est parti définitivement, une personne  peut encore absorber de la nourriture et de l'eau, mais elle est considérer comme déjà mort, c'est la fin de la vie.
Le Hun est très sensible. Un bébé présente toujours une posture des mains avec le pouce à l'intérieur des mains. Cet endroit s'appelle "fixer le Hun". C'est une protection naturelle. Le bébé a beaucoup d'énergie dans le foie et bien qu'un bébé n'ait pas beaucoup de muscles, il faut beaucoup de force pour ouvrir la main d'un bébé. Si vous serrez fortement les mains, vous avez beaucoup de qi dans le foie, ce qui est signe de longévité.

Le Qi Gong permet de réparer le Hun. Un Hun troublé ou dérangé cause beaucoup de problèmes mentaux (dans la lune tout le temps, voyage beaucoup). Si on dit à une personne qu'on ne l'aime pas, son hun commence à être abimé.

C'est le Hun le plus important. Sa localisation est sur le front et dans le ventre. C'est e hun le plus intérieur et le plus proche de l'énergie physique et de l'esprit du PO. 

Pour chaque individu, la qualité de Hun est différent. Cela dépend de l'esprit de votre mère au moment de la conception,  Si votre mère a un bon esprit, sans  stress à la naissance, le Hun  est transmis pur et avec beaucoup de qualités à l'enfant. Si la mère est très nerveuse et a beaucoup de problèmes,  cela peut conduire à des enfants autistes.

Ce point est connecté au cerveau droit.



 

 

 
Shuang Ling signifie littéralement Esprit clair, est végétative et commune aux plantes, aux animaux et aux êtres humains.
Le hun connu sous le nom de Shang Ling est connecté au Dan Tian moyen et avec le cerveau gauche.. Il est situé dans le Cœur et les vaisseaux correspondants et est relié aux cinq agents du corps. Il représente l’expression du Hun concernée par l’empathie. Les cinq vertus des cinq agents se manifestent sous l’influence du Hun Shang Ling .


Ce hun là est chargé de l'intelligence, de la sagesse et de la réactivité à l'environnement. Les enfants qui sont handicapés mentaux ou autistes sont dues à la perte de Shuang Ling. 




 
 
Yiu Jing signifie littéralement  Mystérieuse essence ou ténébreuse Essence ou Essence cachée, n’existe que chez les êtres humains.
 
Ce Hun est localisé dans le Dan tian inférieur et associé à la Terre, il permet la réalisation du désir d'apprécier les plaisirs et conforts de l'existence et de pureté de la vie.

Ce Hun est chargé de notre sexualité. Quand les enfants sont violés, ce Hun là est totalement abimé. Ce Hun détermine également de quel sexe vous voulez rester, de quel type de personne vous allez tomber amoureux. Il y a toujours quelque chose de similaire dans les personnes qui vous attirent.
Ce Hun est chargé également de recharger toutes vos énergies. Recharger ses hun se fait généralement pour une partie du corps, à part Tai Guang, qui recharge les trois Hun.

Par conséquent, la clé pour vivre en bonne santé est de contrôler et conquérir ce Hun, de garder l'énergie yang dans une bonne harmonie.


Bien que résidant dans l’orbe du foie, le Hun résonne également à partir des trois Dan Tian (« telle une brume vaporeuse s’élevant du foie et remplissant les trois Dan Tian du corps).Le Hun terrestre, humain et céleste présentent trois connexions différentes avec chaque  Dan Tian.
Yiu Jing est l'aspect le plus subtil et le plus externe des Hun.
Pourquoi le Hun réside t'il dans le foie ? Le foie est le général et en tant que général, il doit se tenir près de l'empereur pour le protéger. Très souvent, lorsqu'on n'est pas content, on croise les bras devant le cœur. Très énervé, votre main se couvre de sueur, on se frotte les mains et tout de site on stimule le méridien du cœur. Très souvent, on fait du qi gong naturellement sans le savoir.
Lors de la pratique de la purification du Hun, au fur et à mesure, vous pouvez ressentir les 3 Hun, qui sont comme 3 dignitaires (autrefois représenté par 3 personnages rouges) qui protègent le cœur. 
On se réfère collectivement aux trois âmes éthérées sous le nom de Hun.
 
Le Hun a trois aspects, trois âmes qui sont en résonance avec les trois Dan Tian. D'une relation harmonieuse du Hun avec le Dan Tian inférieur, dépend l'accroissement de la santé physique, avec le Dan Tian moyen, la restauration de la santé émotionnelle. Avec le Dan Tian supérieur, c'est l'être spirituel qui pourra se développer par l'établissement d'une connexion profonde avec le Yuan Shen.
Pour protéger le hun., il faut Un cœur pur. Il faut avoir de bonnes pensées justes, droites, honnêtes. 
 

Les trois manifestations du Hun du foie

Pourquoi 3 HUN ? parce qu'il y a 3 connexions, 3 manifestations du HUN du foie. 

1.   Foie-Cœur : Le cœur présente les manifestations émotionnelles.
Si le foie est en bonne condition et si le  cœur est bien connecté au foie,  le qi du foie monte vers le coeur et le  sang du foie nourrit bien le cœur, il aide le cœur à bien s'exprimer au niveau psychologique et  à se manifester par un esprit plus brillant, par l'expression lumineuse du visage, et dans les yeux. Vous êtes très conscient, Votre comportement est alors positif.
2.   Esprit du Foie-Esprit des Reins : l'esprit du foie descend pour avoir une relation avec l'esprit des reins. Le foie et les reins ont la même racine, la même famille. Lorsque la connexion entre l'âme du foie et l'essence des reins est bonne, les personnes sont très sereines et très profondes.
3.   Esprit du Foie-Esprit du cœur:
Le hun du foie monte se connecter à l'esprit du cœur pour l'aider à partir recevoir l'origine, des voix, des couleurs, de la  spiritualité lors d'une connexion en ondes DELTA, car L'âme du foie provient de l'origine.  Les 3 HUN doivent être positifs. S'ils sont négatifs, les toxines abiment le foie. 
Le Cœur se connecte avec le   Foie pour faire agir l’Âme du  Foie, le Hun. Le Qi du Foie monte vers le sommet  du crâne pour pousser le Hun à s’échapper par Bai Hui 20DM, et Si Shen Cong (autour de Bai Hui dans les 4 directions).Le Hun traverse les nuages et  se  connecte avec l’Esprit  originel, le Yuan Shen
 
Recevoir un message du ciel, c’est la fonction simultanée du cœur et du foie.  
On a besoin du cœur dans cette connexion pour recevoir. L'esprit du  coeur seul, trop dans la synthèse, ne peut pas recevoir de message. L'esprit du foie seul ne peut pas transmettre le message, car il est dans l'inconscient et ne peut pas contrôler (la personne est dans un état végétatif). Il faut être conscient pour comprendre les choses. Le Hun du foie est inconscient, l'esprit du cœur est conscient. Pendant les méditations, pendant les soins, il faut être à moitié conscient (pour le cœur), moitié inconscient (pour le foie).
Recevoir un message rend sage. La sagesse vient de l’esprit du cœur
 

Le hun et le sang

Le chapitre 8 du Lingshu établit une relation fonctionnelle d’importance fondamentale entre le foie, le sang et le hun :
 
肝藏血血舍魂。 Gan cang xue xue she hun.
 « Le foie thésaurise le sang ; le sang abrite le hun. »
 
Le foie est exceptionnel au niveau physiologie. Comme la cave conserve le vin,  il conserve le sang et le distribue.
Le sang nourrit le hun. Lorsqu’il y a du sang, il y a du hun. Comme le Hun réside dans le Foie, si le Sang du Foie ou le Yin du Foie souffre de vide, l’Ame Ethérée est privée de sa résidence et erre sans but.  toutes les causes de perte de sang -opération, accouchement, métrorragies, etc. - peuvent provoquer un vide du sang du Foie et conduire à l'insomnie, cauchemars, colères nerveuses, fatigue, troubles de mémoire, rêverie excessive, et une sensation de manque de direction ou de but dans la vie (l'une des caractéristiques principales de la dépression). Il faut donc que les activités du Hun soient contrôlées pour que nous soyons en bonne santé. 
Lorsque la médecine occidentale  parle après une opération de fatigue ou de déséquilibre des hormones, les chinois parlent de sang.  Quand on a trop perdu de sang, le hun manifeste.
 
Dans les discussions sur les maladies du sang, il est écrit: "Si le sang du foie est insuffisant, le feu agite l’âme éthérée et entraîne des pollutions nocturnes accompagnées de rêves". Ceci confirme le fait que l’âme éthérée peut se trouver sans racine, la nuit, lorsque le sang et le yin sont insuffisants.
天。 神。HUN QI GUI HU TIAN. CI WEI SHEN.
Les souffles des HUN retournent au Ciel. C'est cela qu'on appelle SHEN.

 L’agent énergétique secondant le mouvement du hun dans cette alternance veille-sommeil, outre le sang xue et sans doute à travers les mouvements stratégiques dans le corps, semble bien être l’énergie pulsionnelle et défensive wei qi 衛氣 .
脈舍神血舍魂 Mai shi shen xue she hun
Les vaisseaux abritent l’esprit individuel, le sang abrite le Hun phase dynamique (Bois) de l’esprit individuel.
 
 
le Hun et le wei qi

Le qi ne peut pas vivre sans le hun. Le foie est fonction du souffle, de l’énergie humaine.

Les gens pensent souvent que le foie a comme fonction le sang. La première fonction du foie est la fonction de régularisation du QI.
 
En médecine chinoise, le foie est en relation avec les poumons. Ils sont tous les deux complémentaires. Le Qi du foie monte et le Qi du poumon descend. Ils se contrôlent. En colère, si le Qi du foie monte trop,  le Qi du poumon ne peut plus descendre. Après, le PO se manifeste par un  souffle court.
 
Si les gens ont des problèmes de poumon, l’énergie du foie descend toujours et le foie est trop gros. Si le foie ne régularise pas le Qi, le souffle n’est pas bon. Si la racine du Qi du poumon n’est pas bien,  les reins et le souffle ne seront pas bien et le cœur sera agité.
 Le qi gong et les méditations travaillent le souffle. pour que le cœur et les reins se connectent. Quand le cœur et les reins sont connectés, le souffle est automatique.
Le cœur est l’esprit du souffle. Lorsque le cœur est agité, le souffle se modifie. Les reins sont la racine du souffle et le foie régularise le souffle. Si le rein, le cœur et le foie sont bien, il n’y a pas besoin d’exercice.  Le poumon et la rate sont moins importants.
 
Un blocage du Qi entraine toujours un blocage du foie et vice-versa.
Si le wei qi est fort, il déclenche, aide  le hun. Le wei qi est la force potentielle pour les voyages. Il  protège et  relance le hun en même temps.
Le hun peut être très positif ou négatif. Le positif, c’est qu’il guide votre vie .

Pathologies du Hun 

Il est évident qu’une atteinte psychique de l’âme de l’organe entrainera une détérioration de l’organe et vice-versa. La matière du foie est meilleure que celle du cœur, des reins, de la rate, des poumons. Cependant, si la matière du foie est intoxiquée par la prise de trop de médicaments, des addictions, elle peut abimer le hun et les reins, les deux organes chargés d’éliminer.
Pour les chinois, l’aspect psychologique et spirituelle de l’homme est aussi importante, voire plus, que l’aspect physique pour la santé. C’est pourquoi il est si important que la personne âgée ait toujours des projets en route pour maintenir une bonne activité psychique.
Les anciens Chinois pensaient qu'en présence d'un trouble (physique, mental, émotionnel ou spirituel), les âmes éthérées du Hun s'envolaient parfois au loin (comme des oiseaux effarouchés pendant leur envol). Ce manque de Hun provoquait une agitation anarchique de l'âme corporelle (PO) du corps, laissée sans aucun contrôle effectif (connu cliniquement sous le nom de "dissociation" ou dans l'expression courante d'"être déphasé" ou le faisait devenir animal sauvage qui attaquait ou s'enfuyait pour sa survie.
Pathologie par excès :
dans la  sphère psychique :
Un va-et-vient excessif de l’Ame Ethérée aboutit a une conduite maniaque .

Dans le TDAH (,trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité), le mouvement de l’Ame Ethérée est excessif et la fonction de contrôle de l’Esprit est insuffisante.
L'autisme, trouble de déficit de l'attention, et d'autres dysfonctionnements mentaux et les conditions psychologiques ont le potentiel d'être classé, dans la perspective traditionnelle chinoise, comme due à l'âme de perte ou de l'âme-perturbation.
Excès de hun : remords, obsession, paroles surexcitées, délire, rêves, hallucination, possession par des spectres

au plan émotionnel : apparition de colère, agressivité, rêves de colère, remords, obsessions, paroles surexcitées, hallucinations, possessions.
 
au plan énergétique : douleurs thoraciques, sensation d’oppression, vomissements de bile, vertiges, difficulté à  s ’ e n d o r m i r, chez les femmes règles irrégulières, chez les homme troubles de l’érection. Tout cela dénote une stagnation du Qi du foie.
 
Pathologie par Vide :
dans la  sphère psychique
Un vide de Qi du Foie signifie tout simplement une incapacité du Qi du Foie a monter jusqu’au Cœur et a l’Esprit(Shen) pour stimuler le va-et-vient de l’Esprit, ce qui provoque  de la dépression des soupirs et de la fatigue. La personne souhaite mourir. Il a perdu sa vision d’un futur possible, il n’a plus d’espoir, c’est l’absence de combativité face à la vie.
L’autisme est une pathologie qui se caractérise par une insuffisance de mouvement de l’Ame Ethérée qui fait que la personne a du mal a aller vers les autre
 
Au Ling Shu, chapitre 8 il est dit : “faiblesse du Hun, on a plus de bon sens, on perd la mémoire, on est sans vitalité”.
S’il y a vide du Yin du foie, l’âme éthérée privée de sa résidence et est déracinée. Cela peut engendrer des insomnies, de la peur et des prises de décisions difficiles pour donner une direction à sa vie.
Si le sang du foie est en vide, la personne manque de courage, ne peut pas faire face aux difficultés, ne peut pas prendre de décisions et elle est facilement découragée.
Si le Hun est faible, le patient perd sa capacité créatrice. Le Hun en vide, entraine une absence de projets.
insuffisance de hun : amnésie, 

Au plan émotionnel
(selon la loi des cinq éléments) la peur (l’eau est la mère du bois) envahira le bois. Le “général” (foie) ainsi que le “juge” (vésicule biliaire) deviendront couards.
Rêves de parfums de champignons, et de plantes fraiches. Si la vésicule biliaire est atteinte, on rêve de suicide sanglant.

coma

Dans un coma ou la perte de la conscience, l’Esprit perd complètement sa résidence et ne peut donc pas du tout fonctionner, alors même que la personne n’est pas morte, parce que le Hun est parti et ne revient pas. Lorsque le patient sort du coma, il est capable de raconter ce qu’il a vu. Cet état peut durer quelques minutes, quelques mois ou même plusieurs années.  Il faut rappeler le hun pour qu’il retourne.  

Comment stimuler le Hun

L'imagination, la visualisation et l'affirmation positive exprimée par les prières et les incantations (les mantras), la méditation et les mudras, sont utilisés traditionnellement afin d'éveiller et d'établir une relation active avec les Trois Ames éthérées.  
Le Hun réagit spirituellement et énergétiquement aux réseaux du Ciel (les champs énergétiques universels). Les étoiles et les planètes contenues dans ces réseaux célestes exercent une influence sur le Hun, faisant réagir le corps de chaque individu à certaines configurations astrologiques (la Pleine Lune, la Nouvelle Lune, l'équinoxe et le solstice). Les réactions émotionnelles positives ou négatives de l'individu sont parfois basées sur l'affinité du degré de vibration du Hun avec les énergies d'un alignement astrologique spécifique.
Principaux points pour exercer une influence sur l'aspect mental du  foie
Les meilleurs points pour avoir une influence sur l’aspect mental du Foie sont F-3 Tai Chung et V-47 Hun Men (« La Porte du Hun »), situés dans le dos, en dessous des épaules, utilisés cliniquement pour traiter les troubles difficiles ou chroniques, en régulant la circulation du  Qi du Foie et harmonisant le Réchauffeur moyen.
 



















 

















 
 
 
 





2 commentaires:

  1. Pour ne pas avoie les foies, il faut à la fois nourrir le foie et la foi.

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir,
    Pouvez-vous citer vos sources pour la rédaction de cet article que je trouve très intéressant. Quelles sont vos lectures?
    Merci d'avance.

    RépondreSupprimer