dimanche 18 mai 2014

CHONG MAI (Chōng Mài 冲脉) "vaisseaux pénétrants ou vaisseaux d'attaque"

Le vaisseau d’assaut fait partie des huit vaisseaux extraordinaires (奇經八脈: qí jīng bā mài). Ceux-ci ont en commun de stocker les souffles alors que dans les douze méridiens principaux les souffles circulent. 

Chōng Mài est le méridien principal utilisé pour provoquer les transformations énergétiques qui se produisent entre le jing, le qi et le shen.

Le Chōng Mài nous intéresse plus particulièrement l'été, car il est relié au coeur et joue un rôle dans le renforcement du sang.
 
Chōng Mài est la mer du Sang et  la mer des douze méridiens, car il est à l'origine avec le Vaisseau Conception et le Vaisseau Gouverneur de tous les autres méridiens et les met en relation. Chōng Mài régule le qi et le sang de l’ensemble des 12 méridiens. Chōng Màia pour rôle de contrôler et régula circulation de l'énergie et du sang de tout le corps ; il est donc dénommé la " mer du sang ".
La fonction de Chong Mai est de mélanger les influences énergétiques du ciel (Yang) et de la terre (Yin), et, au cours de la croissance de l’embryon, il est chargé du développement des glandes surrénales et du cortex surrénal.

Chōng Mài a pour origine le Dantian inférieur. Le Qi du Chong Mai circule vers le haut, à la tête et au visage et pénètre également dans les membres inférieurs, irriguant le yin du corps. Tous les points énergétiques portant Chōng dans leur nom se rapportent à Chōng Mài
Terminologie :
Chōng : carrefour, se précipiter contre, charger, se ruer, donner l’assaut, assaillir, s’élever à, agiter, mélanger, infuser, frapper contre, être impoli, très important centre d’activité, plein de force, vigoureux, impétueux, fougueux, artère stratégique.   

  • Dans Chōng, il y a la notion de lieu de passage, de carrefour et   l'idée de passer ou de pénétrer au travers de quelque chose. Le vaisseau d’assaut croise la route du méridien de l’estomac et  forme avec lui  un pont entre les méridiens principaux et les méridiens curieux, leur liaison s’effectuant au muscle des ancêtres (宗筋, zōng jīn). Tous deux s’occupent de la distribution de l’eau et du feu et harmonisent donc la dynamique sang~souffle.
  • Chōng évoque l’impétuosité, la puissance, la vigueur. L’un des points du vaisseau d’assaut est la barrière de l’origine (關元: guān yuán), le 4éme point du vaisseau conception, en relation avec l’énergie originelle liée au ciel antérieur, à yuán qi.  Le vaisseau d’assaut nous connecte avec cette force considérable qui est à la source (, yuán) de la vie, qui fait assaut et jaillit.
Mài   peut se traduire par "artères", "veines" ou "pouls" indiquant une forme de circulation énergétique.

Trajet : Ce méridien prend naissance à l'intérieur du bas ventre, et plus particulièrement l’utérus chez la femme.  Il coule légèrement en avant de la colonne vertébrale et parallèlement à celle ci. 

Le Chong Mai est comme « un arbre avec des racines, un tronc et des branches ».
 
Il est composé de 5 ramifications :
·         Les méridiens principaux de Chōng Mài   émergent au périnée chez la femme. A partir du périnée, le méridien principal remonte, par le bas de l’abdomen, sur la face intérieure haute des cuisses (au niveau du bord supérieur de la symphyse pubienne) et fait surface aux points Qi Chong E30. A partir de là, il enserre le nombril, puis s'élance tout droit vers le haut du corps, le long des méridiens du rein en en doublant le potentiel énergétique

·         Les premières banches de Chōng Mài ont pour origine la Cour jaune et remontent en deux colonnes par la région du cœur et du Dan Tian Moyen. Ils poursuivent leur ascension par la gorge, encerclent les lèvres et se connectent énergétiquement aux vaisseaux Gouverneur et Conception. Les premières branches de Chōng Mài s’arrêtent de chaque côté de la cavité nasale. Lingshu affirme que « l’énergie s’élevant dans les vaisseaux pénétrants émerge du nasopharynx et s’infiltre dans tout le yang, irriguant toutes les essences. Lorsque les vaisseaux pénétrants sont pleins et débordent, ce qui se produit lors de la prière et de la méditation, ils irradient d’une énergie de lumière blanche scintillante qui se diffuse du haut de la poitrine vers les yeux ;

·         La deuxième branche des vaisseaux pénétrants a pour origine le Dan Tian intérieur (l’utérus chez la femme) et circule vers la partie inférieure des reins ; De là, elle descend, fusionnant en un seul canal, et s’arrête dans le périnée (porte base du Dan Tian inférieur). Puis elle se divise à nouveau en deux ramifications et descend en longeant la face médiale des cuisses et par la fosse poplitée à l’arrière des genoux. Puis elle s’enfonce et circule vers les tibias, où, avec les méridiens du rein, elle descend pour pénétrer à l’arrière de la face interne de la malléole médiale aux chevilles. Ici, elle se ramifie encore pour se terminer le long des méridiens du rein, en dessous des pieds. Ce nouveau groupe de ramifications, accompagné des méridiens du rein, s’infiltre dans les trois méridiens yin des jambes.

·         Les troisièmes branches des vaisseaux pénétrants naissent des deuxièmes branches, lorsqu’elles longent les tibias et pénètrent en oblique dans la malléole, où elles se connectent et circulent sur le dessus des pieds pour terminer entre les gros orteils.

·         La quatrième branche des vaisseaux pénétrants nait du méridien principal situé dans la cavité pelvienne. Elle circule à ‘l’inverse, le long du périnée inférieur pour pénétrer dans la colonne vertébrale, vers le haut du dos, passant par l’intersection du Ming Men, (porte arrière du Dan Tian Inférieur et du Shendao (porte arrière du Dan Tian moyen).

     Chōng Mài emprunte partiellement le trajet du rein   et circule le long des méridiens du rein (du 11ème au 21ème point). Il est chargé de renforcer les muscles abdominaux et le pénis.
 
 
Huangdi : Pourquoi le vaisseau shao yin circule-t-il seul en se dirigeant vers le bas ?
Qi Bo : Non, c’est chong mai,  Mer des 5 zang et des 6 fu qui les alimente vraiment tous. Sa branche montante sort à la gorge et au front, imbibe tous les yang et y verse dans tous du qi. Sa branche descendante se déverse dans le grand luo de shao yin. Elle sort au ” carrefour du qi “, passe aux parties génitale et à la face médiale de la cuisse, entre dans le creux poplité, se cache et circule dans le tibia, descend à la malléole médiale, se fixe et se sépare. La branche descendante se joint au méridien du shao yin et imbibe les 3 yin. (La branche) antérieure se cache, circule et sort au dos du pied, pénètre dans l’espace du gros orteil. Elle irrigue tous les luo et tiédit les tendons et la chair. ” (Ling Shu 38)
 
Associés, les vaisseaux Gouverneur, Conception et Chōng Mài sont considérés comme les portes énergétiques de l’ascendance de l’individu et comme le lien à sa connaissance et à ses acquis ancestraux.
Le vaisseau pénétrant ou d’attaque Chōng Mài peut être apparenté à un aimant enveloppé par le fil de cuivre du Vaisseau Ceinture (Dai Mai). De cette manière, le corps est semblable à un électro aimant, connectant les polarités positive et négative de l’axe du Tai Ji  aux générateurs énergétiques du Ciel et de la Terre ; La puissance du champ énergétique humain est ainsi accrue exponentiellement.

Chōng Mài a sous sont influence l'abdomen, l'utérus, la poitrine
 
 Le Chōng Mài , la mer du sang, nourrit le coeur. Quand le coeur a suffisamment de sang, l'esprit est clair; Quand le sang est insuffisant, l'esprit est confus. Il faut bien développer le Chōng Mài pour bien nourrir le coeur. Le coeur en principe, c'est le sang.
On travaille beaucoup le Chōng Mài pour les personnes qui ont des problèmes de sang et de cœur. Le Chōng Mài c’est pour régler le volume sanguin du cœur. Si les battements du cœur sont irréguliers, le cœur a besoin de yang.  Pour nourrir le cerveau, ce dernier a besoin de yin. Le Chōng Mài et Du mai servent à régler. La force du coeur a besoin de yang pour maintenir une activité régulière.
Le Chōng Mài comme le Ren mai et le Du mai font circuler le Qi  défensif (lutte contre les facteurs pathogènes externes) dans le thorax, l'abdomen et le dos.

Le Chōng Mài , comme le Ren Mai règle les cycles de vie de l’individu (7 ans chez les femmes et 8 ans chez les hommes).
Ces cycles ne régissent pas seulement les cycles des changements liés à la physiologie et à la faculté de reproduction lors de la puberté, de la grossesse, de la maternité, de la ménopause, et de la vieillesse, mais aussi les réactions psychologiques liées à toutes ces modifications. Chōng Mài contrôle tous les aspects de la menstruation en influençant l’approvisionnement et la quantité de sang dans l’utérus et en nourrissant le jing de la femme.
Vaisseau carrefour, il réunit le Jing antérieur au Jing postérieur et assure la transformation et la distribution du Qi et du sang, du Yin et du Yang, ce qui en fait la "Mer des Cinq viscères Yin et des Six viscères Yang".

Actions : En tant que prolongement du système du Rein, les 8 Merveilleux Vaisseaux, surtout le Du Mai, le Ren Mai et le Chōng Mài , favorisent la circulation du Wei Qi dans la totalité du corps, et aident ainsi à prévenir les maladies.

·         Tonifie, nourrit et régule les constitutions faibles présentant des symptômes d’ordre (comme la distension abdominale, un manque d’appétit et une assimilation faible des aliments), car il tonifie le Qi du Rein, de la Rate et de Estomac ; tonifie le Sang de la Rate et du Cœur.

·         Lève la stagnation de Qi et de Sang : soulage les symptômes de douleurs et de raideurs du Coeur et de la poitrine, de l'épigastre, de l'utérus, des bras et des jambes. Cette fonction est du à la capacité de Chōng Mài de contrôler la totalité du sang dans les méridiens de communication (Luo).

·         Purge le qi abdominal et de la poitrine, ainsi que la stagnation du sang
 
 ·         Traite les sentiments d’anxiété provoqués par le qi rebelle. L’une des pathologies les plus importantes de Chōng Mài est le qi rebelle qui circule dans la mauvaise direction, montant au lieu de descendre. Les sentiments d’anxiété émergeant l’abdomen du patient et remontant dans sa poitrine sont particulièrement symptomatiques de ce déséquilibre. Chōng Mài calme la peur liée au Rein, les soucis liés à la Rate

·         Traite les troubles gynécologiques (bouffées de chaleur), lorsque le Qi de Chōng Mài s’élève, ce qui peut être la cause du refroidissement des mains et des pieds du patient, de la chaleur ressentie au niveau du visage et provoquer une sensation de congestion dans la poitrine.  L’objectif du traitement est alors de réguler Chōng Mài et de soumettre le Qi rebelle. Si parallèlement apparaissent des problèmes émotionnels et une stagnation du Qi du foie, les points F3 seront aussi traités. 
     Les textes disent que le vaisseau d’assaut est florissant, lorsque les cinq organes et des six viscères sont bien pleins.
     On renforce le  dynamisme du vaisseau d’assaut  par une bonne alimentation puisqu’il est relié intimement au méridiens de l’estomac qui véhicule l’énergie acquise et en tonifiant les reins dont il emprunte le trajet du méridien. Lorsqu’une peur violente touche les reins, cela affecte le vaisseau d’assaut.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire