mercredi 1 octobre 2014

L'esprit du poumon : le PO

Les Poumons abritent les Sept Ames corporelles (Po) du corps (également appelées le "Fantôme blanc",  physiques par nature et liées au Jing (essence) et au Qi du corps, qui sont chargées de l'autoprotection et de l'autopréservation.  
Le PO, Shen du poumon, régit toutes les entrées et les sorties, sensorielles, alimentaires, respiratoires, ... à commencer par celle de la conception et de la mort "On sort, c'est la vie, on rentre, c'est la mort", dit le Dao De Jing. Sortir, c'est apparaitre, émerger de l'Indistinct, du Chaos. Entrer, c'est "faier retour "à l'Indifférencié.


Le PO se définit comme l'âme de la vigueur, du mouvement ou de la vie".
L’âme corporelle se forme dès la conception. L’âme corporelle est étroitement liée au corps, l'âme corporelle est la partie la plus physique et la plus matérielle de l'âme de l'être humain. On pourrait dire qu'elle est l'expression de l'aspect somatique de l'âme. Attaché au corps physique, il est perpétuellement en train de mourir.
L’Ame Corporelle (Po), peut se définir comme "cette partie de L’âme qui est indissolublement attachée au corps et retourne à la terre avec lui après la mort". Dans le meilleur des cas… Cette entité, désormais livrée à elle-même, peut vouloir survivre à tout prix, en parasitant un vivant dont le système immunitaire énergétique est trop faible.  
Idéogramme



Tout comme l'idéogramme Hun, l'idéogramme de po contient le radical Gui, qui signifie "esprit" ou "démon".

L'idéogramme est composé de deux parties :
  • Le caractère de droite représente les esprits terrestres appelés Gui (fantômes), décrits par une tête suspendue au-dessus de la forme d'un corps sous forme de vapeur présentant un appendice qui symbolise le tourbillon qui accompagne les déplacements de ces esprits terrestres.
  • A gauche se trouve le caractère Pai, l'image de la couleur blanche,  attribuée à l'élément métal et à l'énergie du Poumon.qui représente la forme concentrée, plus tangible de l'esprit corporel. Le blanc peut représenter la lumière pure et totale ou bien, comme ici, l'éclat du soleil cochant, du métal froid, la couleur des ossements blanchis en terre Les Hun et les Po









 

Le chapitre 8 du livre 6 du zhenjiu jiayi jing, à la page 465 nous indique en note:
"les (âmes) HUN et PO font partie de ce que l'on appelle les shen".
 Après nous avoir renvoyé au chapitre 8 du ling shu, il est dit:
"les HUN sont des âmes spirituelles qui ont tendance à s'élever et sont responsables dans l'homme de ses capacités imaginatives, intellectuelles et spirituelles. A l'inverse, les PO sont des âmes végétatives et sont responsables dans l'homme de toute sa vie végétative et instinctive. Bien que les HUN soient très liés à l'esprit (shen) et les PO à l'essence (jing) ils sont tous les deux des aspects complémentaires de l'esprit (shen) dont ils commandent deux mouvements opposés: l'un vers le ciel (HUN), l'autre vers la terre (PO)."
Le poumon est la résidence de L’âme corporelle (Po), qui est l'équivalent yin, ou physique, de l’âme éthérée yang (Hun), qui réside dans le foie.
Le Hun est l’âme éthérée, qui rentre dans le corps quelque jours avant la naissance, qui prend possession du corps quelques jours après la naissance et qui sort du corps au moment du décès,
"Quand on oppose les essences aux Esprits, les Esprits sont yang et les essences sont yin. Quand on oppose les Hun au Po, les Hun sont yang et les Po sont yin.Ainsi les Hun suivent fidèlement les Esprits dans leurs allées et venues et les Po s'associent aux essences dans leurs sorties et entrées".
"Ainsi les esprits sont le yang au sein du yang; les Hun sont le yin a sein du yang; les essences sont le yin a sein d yin; les Po sont le yang a sein du yin. "-Zhang Jiebin
Les Hun,  mouvement yang, auront tendance à s'élever dans les hauteurs. A la mort, ils deviennent au ciel les mânes glorieux. Durant la vie, ils s'élèvent en intelligence, connaissance, sensibilité, spiritualité, imagination, rêves et songeries, contemplation...Mais, pour ce faire, il leur faut un enracinement dans le yin, qui les tienne fermement, empêchant l'accomplissement prématuré de leur élan vers le Ciel. C'est ainsi le foie qui les thésaurise. Or le foie prend son origine dans les reins. Le foie a une nature profonde yin; il est le grand thésaurisateur, gardien du sang.
Les Po , dont le mouvement est yin, auront tendance à s'enfoncer dans les profondeurs. A la mort, ils retournent à la terre, dont ils vont, du reste, en se décomposant et en disparaissant lentement, renouveler la puissance.
Les trois âmes éthérées représentent les aspects positifs de l'âme humaine, tandis que les Po sont considérés comme les aspects physiques, négatifs, lourds et terrestres de l'âme humaine.Les sept âmes corporelles sont associées énergétiquement au Yin, à l'âme terrestre, à l'ombre, à la lourdeur, au Jing, aux émotions et inspirations négatives.
Le Po est le pendant du Hun. Po est le versant de la terre, Hun celui du Ciel.















Fonctions énergétiques et spirituelles des Po
Les fonctions énergétiques du PO se réfèrent à la nature animale de l'être humain, à ses instincts et à ses impulsions. Le Po est passionné est incite à apprécier la vie dans toute sa splendeur.
- Les po correspondent aux expressions somatiques de l'âme humaine
L’âme corporelle est étroitement liée à l'essence (jing)  et se manifeste par par les sensations du corps, telles que l'audition, la vue et les sensations tactiles. Elle est une manifestation de l'essence  du corps (Jing) au niveau de la sphère des sentiments et des sensations. Elle est considérée comme l'âme des sens. L'essence est à la base d'un corps sain. Tout comme les trois Hun apportent à l'individu le mouvement énergétique pour le Shen, le PO  apporte à son coprs le mouvement énergétique du jing.
Durant la vie, les PO sont responsables de nos mouvements vitaux, des sensations, des réactions, des poussées instinctives. Le PO est la manifestation de ce que l’on peut ressentir, de toutes les sensations (les effleurements, les ressentis, les frissons, les picotements,…).
 L’âme corporelle est « l’entrée et la sortie de l’essence ». Le Couple Po-Hun et Jing-Shen intervient au moment, où la vie émerge.




"Ce qui suit fidèlement Shen dans leur allées et venues dénote Hun; ce qui s'associe ax essences dans leur sorties et entrées dénote PO" - Chapitre 8 du Lingshu.
Les "allées et venues" du Hun se font avec soplesse, aisance et liberté àl'image de la sève de l'arbre circulant sans obstacle jusq'aux extrémités des racines et des branches. Il y a une horizontalité dans PO  et une verticalité dans HUN.On entre et on sort par des portes de même niveau. On évolue à différents plans entre CIel et Terre pour aller et venir.
Les PO c’est l’apparence physique. LE PO construit une structure.
Dans le classique des catégories, Zhang Jie Bing dit : "L’âme corporelle bouge et agit... C'est grâce à elle que l'on ressent la douleur et les démangeaisons".Ceci revient à dire que c'est L’âme corporelle qui permet les sentiments, les sensations, l'ouïe et la vue. C'est elle qui nous permet de sentir le froid ou le chaud, les démangeaisons ou les douleurs.
Les PO ont une tendance impulsive au mouvement et à l'action plutôt qu'à la considération rationnelle ou prudente. Ils correspondent aux réflexes automatiques, aux profonds instincts animaux  et aux réactions préprogrammées innées enfouies dans le subconscient de l'individu et les cellules. C'est également elle qui est responsable de l'instinct humain. Par exemple, c'est grâce à L’âme corporelle qu'un nouveau-né peut, spontanément, pleurer et prendre le sein.
Les PO permettent de mobiliser toutes les ressources du corps en cas de nécessité extrême en lui donnant une force incroyable.
 
- Les Po sont responsables de tous les processus physiologiques au cours de l'enfance
Ils sont responsables des "douleurs de croissance". Il sert alors d'intermédiaire entre le Jing et les autres substances vitales du corps.Lors de la conception, l'interaction du jing de la mère et du père forme l'embryon et y établit le PO dans les poumons qui demeure connectés à l'ensemble du corps physique jusqu'à la mort, où ils renvoient leur énergie à la terre en quelques jours.
- Les Po sont liés à l'action de pleurer
La connexion entre le PO et les Pomons est très importante du point de vue émotionnel. Lorsque le mouvement des PO dans les poumons est inhibé, le chagrin et la tristesse sont réprimés, provoquant une constriciton dans la poitrine et une respiration superficielle. Le matin au réveil, si la personne est abattue et déprimée, c'est le signe que son Shen s'accroche à son corps, indiquant qu'il est dominé par une énergie excessive des Po, tandis que les Hun sont en état de déficience.
- Les PO sont étroitement liés au Qi et à la respiration
Comme elle est en relation avec le poumon, l’âme corporelle entretient également une relation étroite avec la respiration. Les grecs de l'antiquité appelaient l’âme anima, ce qui veut dire "vent ou souffle vital" et l'esprit pneuma, c’est à dire "souffle". L’âme corporelle, qui réside au poumon, est la manifestation même du souffle de la vie.
Les PO sont liés aux entrées et sorties et ont un mouvement qui les attire vers le bas, vers la terre. S’ils ne sont pas contrôlés, c’est la vitalité qui s’échappe avec les essences jusqu’à la dissolution de l’être.
Le PO influence les systèmes nerveux sympathique et parasympatique.Les PO sont liés au système nerveux sympathique (réflexif) et au système limbique, la partie la plus ancienne du cerveau plus connu sous le nom de "cerveau reptilien". 
Respirer correspond à la pulsation des PO. Chaque changement émotionnel dans le corps se traduit par un changement du rythme respiratoire. Toute modification du souffle aura une influence correspondante sur les PO. La qualité de la circulation du QI dépendent de la respiration (profondeur, vitesse, durée et rythme). Comme le PO  réside dans les Poumons, le souffle est la manifestation de son état et de sa qualité.Une respiration lente et profonde optimise l'échange du QI entre le corps et l'environnement, augmente l'énergie disponible et prolonge la vie. Inversement, les souffles courts et retenus affaiblissent le QI et réduisent la durée de vie de l'individu.
Toutes les formes d'exercice physique, les techniques de contrôle de la respiration et les méditations intégrant la conscience du souffle sont des méthodes pour réguler le PO, apaiser le SHEN, permettant d'accéder aux états supérieurs du HUN. Les souffles sont l'appui des PO, ler permettant de s'exprimer en animant l'être.
Les vertus spirituelles des Poumons sont l'intégrité, l'honnêteté, la droiture,la vérité et le courage qui permettent à la personne d'adopter une bonne conduite et lui donnent l'impulsion et la force d'accomplir "des choses justes" lorsque cela est nécessaire. Ces vertus se manifestent et favorisent la santé lorsqu'on obtient un équilibre énergétique équilibré avec le PO. 

- les PO sont liés à la sexualité au niveau sensuel
Le Po est lié aux instincts primaires et aux perceptions du corps et par conséqent aux sensations physiques et aux réactions associées au sexe et à la sexualité. Ils sont définis comme le moteur des passions de l'individu, exprimées par l'intermédiaire de ses désirs et de sa vitalité dans la vie. Toutes les réactions et passions sexuelles instinctives sont sous la tutelle des PO, qui fournissent l'énergie biologique fondamentale nécessaire à la survie et qui sont à l'origine des besoins et pulsions biologiques. Le PO est guidé par des instincts et de fortes envies primaires et uniquement concerné par la satisfaction immédiate des besoins et impulsions biologiques (survie émotionnelle et physique, envie d'enfant, etc.). La plupart des comportements autodestructeurs tels que l'attirance pour des addictions et des styles de vie malsains sont dus à un déséquilibre des PO.
- l'anus est considéré comme le Po Men ou la "porte des PO"Les âmes corporelles sont en relation avec les Poumons et le Gros Intestin. L'anus est le passage pour l'élimination des déchets dérivés des cinq organes Yin en drainant les liquides et matières impures. A la mort, le PO retourne à la terre, sortant du corps par l'anus du défunt.

Les attributs négatifs du Po
Lorsque les énergies du Po ne sont pas consacrées à l'autopréservation, elles peuvent l'être à l'autodestruction (dévorant et dépouillant le corps de sa force de vie). Dans la chine ancestrale, on croyait que les Po  désiraient parfois rejoindre les sources souterraines humides et sombres avec lesquels ils partageaient une nature moite et pesante. Par conséquent, ils cherchaient à amoindrir et à se débarasser du corps humain contraignant, dans lequel ils résidaient. Pendant le sommeil de leur hôte, lorsque les Hun  voyageaient par l'esprit, ils attiraient alors les fantômes et les démons de la maladie qui passaient aux alentours, les invitant à prendre possession du coprs de l'individu et d'oeuvrer à sa destruction.
En raison de cet aspect malfaisant, les Sept âmes corporelles PO étaient parfois appelées les "Sept animaux" ou "Sept démons agités". Lorsqu'elles étaient affectées ou laissées sans surveillance, l'instinct animal agité et hostile des sept PO se manifestait. Pour cette raison, différents noms sont donnés aux PO  afin d'exprimer les diverses pensées et émotions négatives spécifiques à chacune des âmes corporelles.Chaque PO possède un mantra caractéristique qu'il murmure à l'esprit de l'individu pour l'influencer et le contrôler. Les natures des sept démons agités du Po  sont ainsi décrites :
 -   Tun Zei (Dun Zei): Monstre glouton dérobe et dévore la force de vie par des jugements négatifs et des émotions amères telles que la jalousie, l'envie et le ressentissement.
 -  Que Yin: Démon moineau tourmente l'indiivdu en lui infligeant une intense souffrance et une terrible angoisse en mettant l'accent sur des problèmes émotionnels passés non résolus, des anxiétés présentes et des peurs futures. Connu sous le nom de "tourmenteur nocturne", car il est particulièrement actif au cours de la nuit par le biais de cauchemars, de sommeil agité et d'insomnie
-   Fu Shi: Cadavre enfoui représente les sentiments de luxure. Il tente l'individu par des incitations immorales. Il provoque ensuite sa détresse en le culpabilisant. Cet esprit pousuit en provoquant l'anxiété et la peur d'être discrédité, déshonoré ou disgracié, suscitant immédiatement le sentiment d'impuissance à améliorer la situation. Il se manifeste également par les addictions et compulsions.
-  Shi Kou (Sui Gou): Chien cadavre se manifeste par des sentiments d'avidité. Il s'exprimes par des désirs égoïstes et des actions motivées par la convoitise.
-   Chou Fei (Bi Chou): Chasseur des puanteurs engendre le sentiment d'impissance et a l'odeur de la mort. Il détruit l'espoir et la foi et se nourrit d'inorance, ce qui peut mener à un sentiment de désespoir, à l'apathie spirituelle ou à l'inaction. Il se manifeste par la persécution et le martyre.
-   Chu Hui (Chu Sui): Balayeur d'immondices se manifeste par une attitude hautaine et des sentiments d'orgueil et d'arrogance.
-   Fei Du: Poison fulgurant se manifeste par des sentiments de colère et de rage. L'indignation et le courroux qu'il participe à générer peuvent provoquer des réactions hostiles, destructrives et violemment agressives. Ce PO peut inciter l'individu à exploser soudainement avec des pensées malfaisantes et des intentions malhonnêtes.
Localisation anatomique des 7 PO
Le Sept PO sont situés le long de la ligne entre les points Huiyin (VC1) et Bai Hi (VG 20) :
  • PO de la vie (âme du ciel) = Po du Dan Tian Supérieur au point BAI HUI (VG 20) au niveau du Palais Ni Wan
  • PO du Qi (âme du Bois)= PO du Foie, en dessous du diaphragme. Il se manifeste par la colère, l'irritabilité et le reproche, la rage, le ressentiment, la jalousie et la dépression
  • PO du Yang (âme du feu)=Po du Coeur, avant le point Ming Men (VG 4), postérieur à l'axe du Tai Ji. Il se manifeste par  la nervosité, le choc et l'excitation
  • PO de l'essence (âme de la terre)=PO de la Rate et situé sur le opint médian de l'axe du Tai Ji. Il se manifeste par l'inquiétude et le regret, le remords, l'obsession et le doute de soi
  • PO de l'esprit (âme du métal)=PO des pomons, derrière le point SHAN ZHONG (VC 17), à proximité du Dan Tian Moyen. Il se manifeste par le chagrin et l'anxiété, la tristesse, la honte et la déception, la culpabilité et le désespoir
  • PO du Yin (âme de l'eau)=PO des reins, situé entre le nombril et l'axe du Tai Ji. Il se manifeste par la peur, la solitude et l'insécurité.
  • PO du Sexe (âme de la terre)=PO du Dan Tian Inférieur. Il n'est pas sur l'axe du Tai Ji, mais en-dessous des pieds au point R1 YONG QUAN (R1). En raison de sa connexion avec la terre, il est voisin du PO de l'essence.


Au niveau énergétique
On accède aux PO  par le point POHU  (porte du PO) V42, situé dans le dos, entre les épaules. Ce point est utilisé en médecine pour traiter les déséquilibres énergétiques des Poumons. La nature énergétique des PO  réagit aux réseaux énergétiques de la Terre et peut ainsi provoquer chez l'être humain une résonance en harmonie ou disharmonie avec certaines configuraitons écologiqes (montagnes, océans, forêts, vallées, etc.). L'attirance pour un environnement particulier ou le sentiment de ne pas y appartenir dépendent de l'affinité vibratoire (ou de son absence) entre les PO de l'individu et l'énergie environnementale d'un lieu spécifique.

Lire aussi :
L'automne
Le poumon (FEI)
Les pathologies du poumon en médecine chinoise
Le méridien du Poumon
Les points du Méridien du Poumon
Le gros intestin
Le méridien du Gros intestin
Les points du Méridien du Gros Intestin








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire